Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

COOPERATIVE DE CAMPAGNE

Fil des billets

Le TRI...Territoires à Risques Importants d'Inondations...

Les services de l’État m'adressent régulièrement des informations sur la mise en œuvre de la directive inondation. Après enquête, il s'avère que ces documents ne me sont pas destinés car les services de la DREAL ont encore dans leurs fichiers les noms de Mme Combret (présidente) et de Michel Hilaire (vice-président) concernant la Communauté de Communes des Coteaux Macariens.
Mais je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre ce dossier compte tenu de son importance.

Il s'agit en effet d'identifier avec précision les différentes appoches de TRI (Territoires à Risques Importants d'Inondations) permettant dans un deuxième temps l'élaboration d'une fiche comprenant une identification cartographique des territoires stratégiques en sachant que ce projet doit s'articuler avec le PAPI (Programme d'Action et de Prévention Inondation) et avec le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) dans le cadre du PGRI (Plan de Gestion des Risques d'Inondations).

Merci de me faire part rapidement de vos remarques... puisque la liste des TRI doit être rendu définitive courant septembre. A bon entendeur, salut !

 

Le débat... pas l'insulte (suite et fin)

Mon dernier billet intitulé « LE DEBAT, PAS L’INSULTE » a eu un succès exceptionnel. Il a été ponctué d’une foule de commentaires de fond qui appelaient à soutenir mon action et mon « éthique ».
Je n’ai pas publié vos dernières remarques car elles sont arrivées « hors délais » c'est-à-dire dans la période où il m’était interdit par la loi de modifier le contenu de mon blog.

Il m’apparait inutile d’en rajouter aujourd’hui et de les publier à retardement car vous avez clos définitivement le débat dimanche par votre vote en mettant une « raclée » mémorable à ses auteurs.
Les choses sont claires…1 000 voix pour eux….2 000 voix pour vous !

Puisqu’ils n’avaient pas compris à quel point la démocratie et la citoyenneté étaient des valeurs neuves en politique, vous êtes passés directement au stade pratique. C’est réussi !

Pour tous ceux qui n’étaient pas à Saint Macaire dimanche soir, voici les quelques mots que nous avons prononcés avec Valérie ; ils ont valeur d’engagement.
Merci à vous tous !

 

Le débat, pas l'insulte...

En publiant sur mon blog les derniers billets et commentaires envoyés, je ne connaissais pas le contenu du dernier tract distribué par Mme Lassarade et Mr Duville.
Je viens de le recevoir au milieu de dizaines de coups de téléphone de personnes parfois très éloignées de mes idées mais indignées par le ton et la méthode des candidats UMP. Je vous transmets ce tract au cas où vous ne l'auriez pas encore reçu. C'est abject et indécent !

Il est clair que l'on renoue avec des "méthodes anciennes" oubliées depuis plusieurs élections. Le niveau de l'argumentation tient plus du mensonge systématique et de l'agression que du débat.

Je demande à tous et à chacun de ne pas tomber dans cette provocation qui ne vise qu'à pousser à la confrontation, à attirer les voix du Front National et à pourrir dans l'avenir complètement le débat serein et respectueux qui prévaut à ce jour dans notre canton.

Mais cette tentative de "mettre le feu au débat" n'est pas à prendre à la légère ; elle nécessite une réponse massive, calme, claire et déterminée.
Le vote pour Michel Hilaire et Valérie Bortot dimanche prochain sera, j'en suis sûr, cette réponse.

Nous comptons sur vous.

 

Coopérative de campagne

Je ne résiste pas à faire du commentaire de Régis Despouy le billet de ce jeudi.....


Bonjour à vous,

Il est très rare que je m'exprime sur un forum, mais j'ai décidé de sortir ma plume en cette fin de journée.
Je ne vous écris pas ici en tant qu'élu mais en tant que citoyen et administré de notre canton.
Il est 21h00, ce soir (23 mars) et je reçois un message sur mon portable, un ami qui m'indique d'aller voir dans ma boite aux lettres … et là, surprise !!! un petit torchon a été déposé par les candidats « Gironde dynamique et solidaire (UMP ? On ne sait toujours pas … serait-ce une maladie honteuse ? Bref …).
Cette petite diatribe distribuée à la nuit tombée, en cachette, est tout simplement … d'un niveau bas … très très bas … trop bas. En tant que citoyen, il serait dès plus normal que je donne une réponse sur le blog de Mme Lassarade et Mr Duville ; malheureusement, impossible de trouver un espace d'échange où l'on pourrait poster des commentaires, dans l'opposition on ne doit pas apprécier le dialogue.
Donc, je me retourne vers votre site internet, Mr Hilaire, pour poster ma réponse que j'aurai dû poster sur le blog de votre opposante dans ces élections.

Cette missive qui a l'odeur d'un petit pamphlet, apporte quoi au débat public ? Rien ou pas grand chose. Je voudrai revenir sur quelques points soulevés dans ce document, qui me poussent à réflexion :
-« Le collège s'effrite » : Il est reproché de ne pas avoir prévu le flot de nouveaux collégiens il y a plus de 15 ans de cela ; Faudrait il avoir de réels talents de prédicateur à long terme pour être un bon conseiller général ? Qui avait prévu l'arrivée de nouveaux habitants en nombre sur le territoire, qui avait prévu la crise viticole qui a fait vendre beaucoup de terrains agricoles en terrains à bâtir, qui avait prévu l'explosion des crédits immobiliers, qui avait prévu un accroissement des naissances, etc … il y a 20 ans de cela ? personne ou pas grand monde. Il est bien trop facile de dire « vous aviez pas prévu ... » et ce qui nous arrive de par le monde c'était prévu ? Ce collège a été construit à un moment donné par rapport à la demande qui existait à ce moment donné là ; Il est facile de critiquer, qu'ont fait les candidats UMP du canton à l'époque pour faire aboutir ce collège ? Ont-ils manifesté, donné des idées, fait avancer le projet ?
-« Le vignoble se meurt » : depuis quand le port de Marseille a l'exclusivité des échanges commerciaux avec la Chine ? Il ne me semble pas que l'économie nationale va mal à cause d'un mouvement syndical qui se prolonge dans le port de la citée phocéenne … soyons sérieux !!! Je ne vois pas non plus ce que les marins CGT ou autre syndicats ouvriers viennent faire dans la problématique économique viticole en sud-gironde ? (Pour renseignement, ce sont les marins de la SNCM qui transportent par voie maritime, des passagers vers la Corse et le Maghreb, et non pas du vin … vers la Chine !!!) D'ailleurs, les organisations syndicales ont l'intelligence de ne pas se mêler aux élections à caractère politique, pourquoi Mme Lassarade vient nous parler des actions syndicales de la CGT dans une élection cantonale ? Raccourci facile ou méconnaissance du problème ?
-« l'ADSL, le mobile ne passe toujours pas … il nous reste le courrier ... Nous sommes les délaissés de la Gironde» : habitant à Saint Martial (connu pour ne pas être sur les grands axes de communication du canton) je peux affirmer que le portable passe correctement et que l'ADSL est disponible. Alors oui, bien sûr, nous ne sommes pas à un débit de 12G, seulement à 512K, mais quand on a connu le 56K pendant des années et bien aujourd'hui on est bien contant de tourner avec le 512K, même si il existe plus rapide ailleurs !!! Mme Lassarade nous propose alors le courrier, bonne idée !!! mais comment allons nous poster notre « courrier » si le Gouvernement (qu'elle soutient) nous supprime à grands pas nos services publics de proximité ? On en sait quelque chose sur notre canton !!! Mr Duville me le postera peut-être à la Poste de Langon …
- Il paraît que « nous sommes les délaissés du Conseil Général de la Gironde ... » comment peut on dire cela … oublient-ils que pendant des années nos communes rurales ont largement bénéficié des subventions du CG33 ? Le FDAEC (Fond Départemental d'Aide à l'Équipement des Communes) reste appréciable pour la réfection de la voirie communale ou de bâtiments, les aides à l'enfouissement des réseaux, les subventions aux associations et aux manifestations, les assistantes sociales locales, l'entretient des départementales, et j'en oublie d'autres … Il est malhonnête de dire que nous sommes délaissés par le CG. Par contre après la réforme des Collectivités Territoriales prôné par le Gouvernement … le vent risque de tourner ...
-« vous saccagez les affiches de votre concurrente » : franchement, avec 21% (et sans compter le report de voix des électeurs PS) d'avance au 1er tour sur la candidate de droite, croyez vous que le candidat « Front de Gauche » ait besoin de jouer à ce petit jeu d'arrachage d'affiches ? … et ces attaques sur les découvertes récentes de la « citoyenneté, démocratie, écologie, et le féminisme »
c'est tellement absurde et d'un niveau tellement bas … que j'ai même pas envie de réagir, ce genre de propos « ça ne fait pas beaucoup avancer le Schmilblick cantonal» comme disait Guy Lux.

Alors je ne sais pas si il est trop tard ou trop tôt pour Mr Hilaire, mais je sais d'une chose : « qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire et qu'il est toujours trop tôt pour ne rien faire » et depuis 1998 je crois que notre Conseiller Général actuel a essayé de bien faire, rien n'est jamais parfais, bien sûr, mais au moins il essaie d'apporter des réponses, lui !!!!

Ce torchon qui critique et n'apporte aucune réponse desservira, à n'en pas douter, ses auteurs, dimanche prochain. Les citoyens et administrés de notre canton ne sont pas dupes.

Il est trop tard, Madame, Monsieur, les candidats de « Gironde Dynamique et solidaire »

 

On passe maintenant au 2ème tour....

Excusez du silence depuis dimanche soir mais les choses se sont précipitées et parfois compliquées après l’annonce des résultats.
Sans faire de très longs commentaires, nous sommes bien sûr très satisfaits de notre score mais il reste à confirmer cette première victoire et nous avons travaillé pour cela le contenu de la profession de foi que je vous offre en avant-première.

Deux grosses contrariétés cependant.

D’une part, le score du Front National inquiétant « à l’extrême » mais surtout dangereux par la porosité avec la droite conventionnelle qui hésite aujourd’hui à dénoncer les idées folles du FN.

D’autre part, contrariété avec la décision de Lionel Chollon, candidat Front de Gauche et Europe Ecologie/les verts dans le canton voisin de Cadillac, de ne pas se désister pour le candidat socialiste arrivé devant lui.
Notre « coopérative de campagne » a débattu du sujet et s’est totalement désolidarisée de cette décision incompréhensible. On ne peut en effet accepter de laisser la droite et le Front National choisir le candidat de gauche qui sera élu.
En tout état de cause, je réaffirme publiquement comme le font aujourd’hui la (presque) unanimité des candidats de gauche en France, mon appel à voter pour les candidats de gauche arrivés en tête dans leur canton. Ce qui veut dire voter Michel Hilaire et Valérie Bortot dans le canton de Saint Macaire, voter Jean Jacques Paris à Bègles, Guy Moréno à Cadillac et Daniel Barbe à Sauveterre.
J’ajoute que notre « coopérative de campagne » avait voté ce principe avant le premier tour. Ce n’est donc pas une attitude de circonstance.

Je réaffirme également mon appel à un large rassemblement sur mon nom et celui de ma suppléante pour le deuxième tour des cantonales. Ce rassemblement est une formidable occasion de donner une gifle sonore et retentissante aux idées d’extrême droite « tout en veillant au mieux-vivre de mes concitoyens » comme vous le dit le président Madrelle.

 

Communiqué Michel HILAIRE et Valérie BORTOT

affiche_MH_VB.jpgCette campagne électorale qui se termine a été pour nous un grand moment de débats, d’échanges, de solidarité et de lien social. Nous l’avons menée conjointement avec un collectif d’une centaine de personnes au sein de la coopérative de campagne qui préfigure une «autre manière participative de faire de la politique».
Nous l’avons menée avec nos propres forces et nos convictions communes sans faire appel à des «personnalités politiques» simplement parce que les acteurs et les personnalités de la vie locale, c’est vous !

Mais à la veille du premier tour, rien n’est encore gagné. La droite qui cachait le sigle UMP change de ton, de rythme et de visage et invite ce vendredi à Saint Macaire le ministre Juppé pour bien montrer ses intentions dans ce canton !

Le Front National rend public sous le manteau des sondages d’un niveau surprenant mais désolant. Leurs idées qui ont fait tant de mal à la France et aux Français méritent une gifle retentissante.

Face à cette situation NOUS NE POUVONS PRENDRE LE RISQUE D’UNE DIVISION A GAUCHE.
Il faut nous rassembler dès le premier tour sur le nom du Conseiller Général sortant de la majorité départementale Michel Hilaire et de Valérie Bortot sa suppléante macarienne.

Dès le 1er tour, constituons TOUS ENSEMBLE un Front uni à Gauche !

 

Je ne raconte pas d'histoires....

Je le dis et je le répète, j'admets et je réclame le "débat" mais je n'accepte pas le mensonge ou la mauvaise foi.

Plusieurs fois, j'ai été interpellé, publiquement et sur mon blog, par des personnes qui me reprochent d'avoir deux discours : un à Bordeaux et un ici au moment des élections !

Celà me blesse car je ne suis pas un tricheur dans la vie comme en politique. J'ai une éthique ! Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Oui, je soutiens la majorité départementale parce qu'il n'y a pas photo en comparaison avec ce que propose la droite sarkozienne complètement dévouée aux puissances financières, mais je fais aussi des propositions ; j'entends donc défendre les idées de solidarité de la majorité du président Madrelle en les enrichissant mais je n'hésite pas à voter contre quand je ne suis pas d'accord.

Pour montrer que je ne raconte pas des salades mais que je ne suis pas non plus un béni oui-oui, je renvoie mes détracteurs à quelques déclarations et à mes votes publiés sur mon blog mais rien ne les empêche de tout consulter...ou de cliquer sur "TGV", autoroute, participation public-privé....pour tout consulter !

Non, pas moi, pas ça...Je n'ai pas attendu les élections pour dénoncer le scandale financier de la LGV, pour proposer l'autoroute gratuite, l'extension du collège, la valorisation de la Garonne etc...

Je n'invente pas non plus une histoire de collège à Auros comme un intervenant me le reproche dans "dialogues" !.

Je vous renvoie à quelques liens pour vous le prouver. J'ajouterai que je suis fier et heureux que d'autres candidats reprennent mes propositions, c'est la preuve qu'elles sont bonnes mais je leur retourne la question qui m'est posée dans le cadre du débat que je réclame...Qu'ils publient eux aussi les déclarations qu'ils ont faites dans le passé dans leur commune, à la communauté de communes, au Pays, ou dans leurs partis respectifs pour nous montrer que leur intérêt n'est pas purement électoral. Chiche...je les publierai sur mon blog...promis ! car j'accepte le débat et la contradiction et je suis capable de faire amende honorable quand je me trompe !

Je le dis et je le répète, j'admets et je réclame le "débat" mais je n'accepte pas le mensonge ou la mauvaise foi.

9 octobre 2008 :
http://michelu.elunet.fr/public/michelu.elunet.fr/Conseil%20G%C3%A9n%C3%A9ral%20documents/resister_et_coop_rer_pour_exister.pdf

21 janvier 2010 (La Réole) :
http://michelu.elunet.fr/index.php/post/21/01/2010/Le-Train-Express-Regional-prioritaire-sur-la-Ligne-a-Grrrrrrande-Vitesse

30 mars 2010....(LGV) :
http://michelu.elunet.fr/index.php/post/29/03/2010/Session-du-Conseil-General-le-moratoire

15 novembre 2010 :
http://michelu.elunet.fr/index.php/post/15/11/2010/Les-partenariats-publics-privesla-grande-arnaque

17 novembre 2010 (page 4) cadencement et autoroute gratuite...page 3 ligne grande vitesse :
http://michelu.elunet.fr/index.php/post/17/11/2010/La-lettre-du-Conseiller-General

16 décembre 2010 :
http://michelu.elunet.fr/index.php/post/12/12/2010/Comment-le-dire-en-trois-mots

 

Merci de votre soutien...

Je viens de recevoir deux soutiens qui m'ont fait chaud au coeur. Celui de Jean Corbanèse, le maire de Saint Pierre d'Aurillac avec qui je vis une expérience originale de "passage de témoin" et celui de Paul Toitot un "macarien rebelle" avec qui je partage un "attachement immodéré" au fleuve Garonne et à notre environnement naturel et soci(ét)al...

Si vous souhaitez vous aussi affirmer votre soutien, n'hésitez pas ; d'une part ça me motive, d'autre part c'est aussi une manière de faire avancer des idées !

 

La droite ment... énormément....

Donc, nous venons d’apprendre par sa dernière feuille électorale que Madame Lassarade veut l’autoroute gratuite pour aller à Bordeaux … C'est gonflé…car dans le même temps son gouvernement et son ami Sarkozy privatisent la Nationale 10 qui va devenir à péage et font cadeau sur cadeau à la multinationale Vinci en lui offrant la propriété et l’exploitation de la LGV Tours-Bordeaux (rendement 15% sur 50 ans). La droite n’en est d’ailleurs pas à un cadeau près pour les riches puisqu’on a déjà offert à Vinci les ASF (autoroute du Sud de la France) avec la portion la plus chère de France : Langon/Bordeaux…2,20 euros… Pour mieux tromper les électeurs, la droite avance cachée pour ces cantonales ; elle efface le sigle UMP et le remplace par « Gironde Avenir » . Et hop ! ni vu ni connu ! La ficelle est un peu grosse. Mais les mensonges « locaux » ne sont rien à côté des mensonges «nationaux ». Tenez, voici une vidéo ou Mr Balkany (meï-meï de l’UMP) se fait piéger dans une interview exclusive de la chaîne fictive américaine « Politics Prime ». Il déclare sans sourciller qu’il n’y a pas de pauvres en France. Cette séquence qui devait passer sur canal plus a été finalement annulée ; on se demande bien pourquoi ! Incroyable de cynisme ! Il est temps de donner un grand coup de pied dans la fourmilière ! C’est aussi le sens du vote pour Michel Hilaire et Valérie Bortot.
Les pauvres- politique par VIDEO-INTERNET
 

Journal de campagne...2ème numéro

fevrier_2011_page_1.jpgDistribuée actuellement par les membres de la coopérative de campagne "la Lettre de Michel HILAIRE et Valérie BORTOT" parle de mon bilan, des projets et des actions pour notre canton.

janvier_2011_page_1.jpgAu cas où vous auriez oublié le premier numéro du journal de campagne paru en janvier et lui aussi diffusé très largement... petit rappel !

 

3 clip vidéo de campagne...

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir sur le blog de Michel Hilaire; près d'une centaine de personnes ont consulté hier la rubrique "dialogues" concernant le débat sur le collège!!! Alors, aujourd'hui, j'ai décidé pour fêter ça et marquer le début de la campagne officielle...de vous faire un cadeau inattendu...si...si....trois clip video pour me présenter avec trois thèmes différents : 1) le clip officiel du candidat de la majorité départementale - 2) le clip de la coopérative de campagne - 3) le clip sur la viticulture. Ils se ressemblent mais ce ne sont pas les mêmes ! N'hésitez pas à faire circuler autour de vous ...c'est percutant !
 

Collège de Pian... dernières nouvelles...

Le collège de Pian fait débat...et tant mieux ! Il a plus que jamais besoin d'un large soutien qu'il mérite amplement !
Je vous livre dans ce billet les deux derniers commentaires (n°12 et 13) de mon blog parus dans "dialogues".
Vous y retrouverez également la lettre des parents, personnels et professeurs ainsi que le dossier "collège" que je distribue largement dans le canton.

 

Débat, partage et éducation populaire...

st_maixant_1er_mars__1_.jpgBonne rencontre hier soir à Saint Maixant sans flonflon ni experts "venus d'ailleurs" mais avec une quarantaine de personnes "venue d'ici".
Chacun a dit avoir apprécié les projections venant à l'appui sur l'évolution de notre canton et les futurs découpages/charcutages/fusions de notre département.
Au total, une réelle volonté d'éducation populaire, de partage et de débat avec plus de quarante personnes présentes et attentives face aux candidats. Une autre façon de faire de la politique qui demande une suite...
st_maixant_1er_mars__2_.jpg

Prochaine étape plus décontractée : samedi 11H30 pour l'apéro-grillade en famille au restaurant de Saint Pierre d'Aurillac. Déjà plus de cinquante inscrits, ouvert à tous, mais n'oubliez pas de dire si vous viendrez. On pourra encore s'inscrire la veille ou même un quart d'heure avant...mais il faut s'inscrire...participation selon votre bon coeur et vos ressources !

 

Dernière ligne droite...

Nous rentrons vraiment maintenant dans le vif du sujet pour les élections cantonales. La semaine qui vient va être particulièrement chargée avec dès demain mardi 1er mars un débat à Saint Maixant (salle des fêtes, 20h30) sur le thème "associations/aménagement du territoire/démocratie/réforme des collectivités".
Je rappelle également aux membres de la coopérative de campagne qu'ils auront réunion jeudi 3 mars à 18H30 (salle des fêtes de Saint Pierre). Cette rencontre est bien sûr ouverte à tous ceux qui veulent donner un coup de main d'une manière ou d'une autre.
Enfin samedi 5 mars à 11H30 au restaurant de Saint Pierre, nous vous invitons à un apéritif grillade électoral en famille !

Bien sûr, je compte sur tous les lecteurs du blog pour organiser une chaîne de solidarité autour de notre candidature. N'hésitez pas à relayer les infos, à mobiliser autour de vous ; la victoire dépend de chacun et l'issue pèsera lourd demain pour notre vie de demain.

 

Mes amis du Sud Gironde... et de l'Entre-Deux-Mers...

Pour mener la campagne des élections cantonales, nous avons dépassé maintenant les 80 adhérents à la "coopérative de campagne" et il n'est pas trop tard pour s'inscrire pour la dernière ligne droite.
Mais des voisins et amis viennent aussi régulièrement à notre rencontre. Il s'agit bien sûr de Pierre Augey le Conseiller Général de la rive gauche
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

et tous les candidats Front de Gauche et Europe Ecologie des cantons limitrophes de Cadillac et de Sauveterre avec qui j'entretiens des rapports plus qu'amicaux.
CANDIDATS_FG.JPG

ça bouge dans le bon sens dans l'Entre Deux Mers et les soutiens se multiplient...

 

Le cadeau des candidats...

En avant première, l'affiche des candidats front de gauche pour la majorité départementale...
affiche_MH_VB.jpg

 

La "vraie médiathèque" de l'UMP....

La démonstration de Francis Lacroix dans "dialogues" est redoutablement précise et je partage tout à fait son analyse. Voilà quelqu'un qui connait son dossier et qui sait de quoi il parle!
Je pense comme lui qu'il vaut mieux "démarrer" en mettant en réseau les initiatives existantes et en se "basant" sur les communes plutôt que de centraliser au "chef-lieu" ou pourquoi pas à Langon tant qu'on y est....on connait la logique !
C'est aussi l'avis du Conseil Général qui s'est engagé à aider la Communauté de Communes et les communes à faire une étude pour valoriser les initiatives existantes (coût 17 000 euros) en prenant en charge 80% des frais d'études...!!!
Pour info, je rappelle que Mme Lassarade a voté la demande de subvention au Conseil Général pour cette étude destinée à mettre à la portée de tous les livres et les supports multimédias en décembre 2010 .
Mais en janvier, elle ne se rappelle plus....ou....ou....elle a changé d'avis et elle clame haut et fort qu'il faut une "vraie médiathèque" et que le Conseil Général n'aide pas les communes.

Pas très sérieux tout ça !

 

L’UMP pris la main dans le sac… (suite)

Venons-en aujourd’hui aux déclarations de Laurent Duville concernant le manque d’aide du Conseil Général et aux nouvelles manipulations de l’UMP.
«nous n’avons obtenu aucune aide du Conseil Général lorsque nous avons organisé notre spectacle son et lumière à Saint Martin de Sescas »… dit Laurent Duville sur le blog de l’UMP.

J’ai reçu à sa demande Mr Duville le mardi 2 février 2010 à 16H30 et il m’a expliqué son projet. Renseignement pris auprès des services du Conseil Général, la date limite étant dépassée pour le dépôt du projet (4 mois avant), je lui ai fait savoir par téléphone qu’il serait très difficile d’obtenir une aide pour cette manifestation du 22 mai sauf à changer le règlement départemental !!! Conclusion, Mr Duville s’y prend trop tard… et c’est la faute du Conseiller Général ! Mais je suis cependant intervenu pour qu’il obtienne une aide de l’IDDAC sous forme de prêt gratuit du matériel son et lumière (ce qui n’est pas rien pour un son et lumière). L’aide a été obtenue mais Laurent Duville prétend n’avoir obtenu aucune aide… à moins… à moins…. qu’il ne sache pas que l’IDDAC, c’est le Conseil Général ce qui serait un comble pour un adjoint à la culture !

«…pour dynamiser notre Commune, concrétiser nos projets sur la Communauté de Communes… force est de constater que nous sommes très peu aidés par le Conseil Général» dit aussi Laurent Duville.

Le canton de Saint Macaire a obtenu durant mon dernier mandat 13.914.138 € d’aides qu’il s’agisse des Communes, de la Communauté de Communes, des Syndicats Intercommunaux, des Associations ou des particuliers. Si l’on y ajoute les aides sociales, les aides au handicap et les aides à l’autonomie pour les personnes âgées, on peut pratiquement doubler la somme.
La Commune de Saint Martin de Sescas a obtenu cette année 98.433 € de subventions. Rien que les travaux de la RD 1113 ont reçu un engagement d’aide du Conseil Général de 150.853 € !
J’ajouterai sans vous prendre la tête avec des chiffres que durant le dernier mandat ont été aidés à Saint Martin de Sescas (entr’autres) la réfection de la voie communale 13, l’équipement informatique de l’école, la création de deux abris bus pour le ramassage scolaire, le recalibrage de la départementale 123, la mise aux normes de la salle des fêtes, l’aménagement de la RD 1113 (ex RN 113), la mise en conformité de l’école, l'enfouissement des lignes téléphoniques, la participation aux scènes d’été d’une association (arts en stock), sans compter de nombreuses aides pour des viticulteurs… etc…

C’est du concret… pas des paroles en l’air !!

Quand je pense que la nouvelle loi de réforme territoriale imposée par l’UMP, défendue donc par Mme Lassarade et Mr Duville, va mettre fin à la plus part de ces aides… c’est quand même gonflé de parler d’insuffisance !
Ajoutons, chose incompréhensible, que Mme Lassarade et Mr Laurent Duville veulent être Conseiller Généraux alors que leur parti, l’UMP, propose en 2014 de supprimer les Conseillers Généraux… il faut m’expliquer !

N’hésitez pas à renforcer la chaine de la vérité face aux mensonges et la manipulation qui risquent toujours de laisser des traces …. Faites suivre ce mail !

Et puis, franchement… la meilleure riposte n’est-t-elle pas de faire FRONT à GAUCHE dès le premier tour avec Michel Hilaire, Valérie Bortot et la Majorité Départementale.

 

Le débat, pas la manipulation...

Les campagnes électorales sont l'occasion de débattre et de faire des choix. Quoi de plus naturel ! Nous acceptons volontiers l'échange, la contradiction comme nous accepterons le verdict des électeurs. Ceci avec calme, sérénité et confiance!
Seulement voilà, ce débat d'idées ne peut reposer sur le mensonge ou la dissimulation ; c'est pour cela que nous argumenterons de manière ferme et déterminée.
C'est le cas pour le collège de Pian où l'UMP déclare publiquement :
Le collège a été prévu pour 450 élèves alors que cela fait plus de 10 ans que les communes voient leur population augmenter........Nous savions donc que la capacité du collège ne suffirait pas et magré nos appels nous n'avons pas été entendus ! Cela a été fait en dépit du bon sens !
Passons sur le fait que c'est un collège 400 et non 450 et que l'Etat (en concertation avec le département) a en charge la prospective des effectifs scolaires mais venons en aux faits.
Mon prédécesseur Jean Lafourcade, qui a mené une lutte obstinée pendant plus de vingt ans pour la création du collège doit se retourner dans sa tombe. En effet, non seulement on n'a jamais vu ni entendu d'appel du RPR à réaliser un collège plus grand mais c'était bien l'idée contraire que défendait le gouvernement de droite de l'époque (je rappelle que Balladur était premier ministre et Bayrou à l'Education Nationale lors de la création du collège).
Vous avez bien lu, documents à l'appui :
nous observons dans ce secteur une stabilisation des effectifs et, selon les prévisions des services du rectorat, un tassement si ce n'est un recul dès 1996......en tant que représentant de l'Etat, il est de mon devoir d'attirer votre attention sur le caractère non indispensable du collège.
Heureusement pour notre canton, la pression des parents, des élus du canton et du Conseiller Général de l'époque, Jean Lafourcade a permis de renverser la vapeur.
Voilà ce qui a incité la "Coopérative de Campagne" à publier un dossier collège pour mettre à votre disposition toutes mes interventions pour défendre et améliorer la vie et la qualité du collège.
Ce premier épisode électoral nous montre le besoin impératif de "faire bloc" dès le premier tour derrière Michel Hilaire et Valérie Bortot candidats de la majorité départementale.
Nous reviendrons dans un prochain billet, sur la déclaration de Laurent Duville (suppléant de Mme Lassarade) :
..."force est de constater que nous sommes très peu aidés par le Conseil Général"...
A suivre.....

 

Première rencontre de la Coopérative: c'était à St Macaire hier soir

coop_st_macaire_2_2_11.jpgNous avions hier la première rencontre de la coopérative de campagne concernant les transports et les déplacements. Plus de quarante personnes présentes pour une rencontre sans flonflon ni personnalité parachutée. Un débat sans personnalité venue d'ailleurs, sans Marie-Georges Buffet ni Mélenchon...un débat élevé sous la mère où l'invité de marque c'est vous ! a déclaré Valérie Bortot en introduction. A noter toutefois la présence de Pierre Augey venu en voisin soutenir les candidats et dire tout le bien qu'il pensait du projet de liaison verte entre les deux cantons de Langon et Saint Macaire. Soulignons également la présence d'une autre personnalité langonnaise Mr Lassarade venu de manière très sympathique glaner des idées pour la campagne citoyenne de son épouse, représentante cachée de l'UMP.
Un débat de fond où chacun a pu s'exprimer concernant le développement du canton, en particulier l'action du Conseiller Général concernant lesTrains Express Régionaux, la voie verte, le futur développement des dessertes de bus Trans Gironde.
L'explication concrète concernant le pillage par l'Etat des fonds des collectivités locales pour la réalisation de la LGV au plus grand profit des actionnaires de Vinci a surpris car beaucoup croyaient toujours que la propriété des voies de chemin de fer était publique. L'occasion de préciser mon avis sur la LGV.
Le tout pimenté par un diaporama de l'association "in video veritas" qui s'est terminé par une vidéo sur l'emprunt 1973 de la SNCF et par un Saint Maixantais promoteur (et vendeur) de véhicules électriques fabriqués en France.
A noter une réaction très vive de la salle au racket des ASF concernant l'autoroute Langon Bordeaux. Nous y reviendrons prochainement car l'idée de "péage pour aller travailler" laisse à chacun un goût amer.
Rendez-vous maintenant dans chaque commune à l'occasion des rencontres avec les conseils municipaux ou pour la prochaine rencontre de Saint Maixant concernant la réforme des collectivités locales.
Tenez en conclusion, pour préparer ce prochain débat et vous donner une idée "de l'esprit de la réforme" une petite vidéo ahurissante concernant une manifestation pacifique de la population de la Communauté de Communes d'Anduze dans le Gard qui ne veut pas être rattachée au "Grand Alès"...violemment réprimée par la gendarmerie..!!!.

- page 1 de 2