Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

REFORME TERRITORIALE

Fil des billets

L'espoir renaît...

Ci-dessous mon communiqué du 16 décembre que j'ai transmis à la presse et aux communes du canton de St Macaire :

L'espoir renaît...

Notre Communauté de Communes ne sera pas fusionnée autoritairement, alors "qu'on" nous racontait il y a quelques semaines qu'il était illégal de rester seul ! Le schéma prévu par le préfet nous laisse le choix de discuter avec qui on veut et à notre rythme, alors "qu'on" nous racontait que tout devait être ficelé et fusionné impérativement avant le 1er janvier 2012 !
La « voie/voix » du bon sens l'a emporté dans notre Communauté des Coteaux Macariens et dans la Commission Départementale de Coopération Intercommunale. La résistance paie... ! Ensemble, en restant unis, nous avons gagné le droit de décider de notre avenir comme nous le voulons, avec qui nous le voulons et quand nous le voulons.
Maintenant, à nous de construire de nouvelles coopérations avec le même esprit de responsabilité.

 

Sud-Gironde... des manoeuvres incompréhensibles !

Incroyable, ça continue ! Pendant que les citoyens et « les élus communaux de base » préparent le sapin de Noël et le réveillon en famille, les Présidents des Communautés de Communes du Sud-Gironde (dont celle des Coteaux Macariens) continuent à négocier en urgence un accord pour réaliser une grande Communauté de Communes regroupant 8 Communautés existantes !

Ceci, alors même qu’une large majorité des Communautés concernées ont émis un avis défavorable à ce jour (sans pour cela repousser l’idée de discussion et de coopération).

Mais, cédant sans retenue à la pression des services de l’État, certains veulent à tout prix nous faire rentrer dans la nasse et signer un chèque en blanc avec l’engagement d’une fusion sans projet clair ni retour possible !

Cet empressement est très loin de faire consensus chez les élus de base soumis à un véritable chantage. Ceux-ci sentent bien qu’il serait irresponsable de s’engager ainsi sans garantie alors qu’aucune des conséquences concrètes pour les Communes et la population n’a été envisagée sérieusement. Cet empressement n’est justifié par aucun projet cohérent, structuré et discuté mais par la « nécessité d’être fort » et de « faire comme les autres ». Une politique qui rappelle celle du « troupeau »…..où l’on sait bien que tous les moutons finissent tondus !

Rappelons par ailleurs qu’aucun, je dis bien aucun élu dans nos Communes n’a été mandaté pour voter la fusion/disparition de sa structure intercommunale.

Il s’agit donc d’une fuite en avant et d’un passage en force d’autant plus surprenants que ces réunions se font sous la haute autorité conjointe de Monsieur d’Amecourt (non concerné par cette fusion !) et de Mr Gleyzes, les deux représentants d’un bipartisme très consensuel qui avait déjà étonné plus d’un lors de la réunion aux « Carmes » de Langon où Messieurs Plisson et César avaient unis leurs efforts pour nous « vendre » la réforme en indiquant aux élus médusés qu’il n’y avait pas d’autre solution…même en cas de changement de majorité en 2012 !

Au moment où l’élection inattendue d’une majorité de gauche au Sénat montre le mécontentement des élus de base, au moment où l’espoir d’une victoire à gauche en 2012 grandit, desserrant l’étau d’un système autoritaire qui se met en place dans le pays, est-il imaginable que des élus de gauche accélèrent le pas, choisissent de « précéder » l’évènement et d’aller au-delà , bien au-delà de la loi de réforme des Collectivités Locales dont ils dénoncent par ailleurs la nocivité .

Cette attitude est incompréhensible et j’en appelle à la réflexion de toutes celles et tous ceux qui souhaitent un vrai changement de politique.

N’est-on pas en train de se tirer localement et nationalement une balle dans le pied en abandonnant nos convictions, en ne respectant pas la volonté du peuple et en tuant tout espoir d’alternative. Pourquoi s’engager aujourd’hui dans un système dont les jours sont certainement comptés, pourquoi figer les choses alors que des coopérations pourraient être mises en place demain dans un esprit de solidarité avec la victoire d’une gauche unie.

Mr Mesnard, le Président de notre Communauté de Communes des Coteaux Macariens participe à ses réunions de « fusion sans projet » mais reconnaissons lui (une fois n’est pas coutume) au moins un mérite : il a choisi, pour sa part, de respecter la décision du Conseil Communautaire et s’est engagé à proposer au Préfet l’amendement suivant :

Proposition d’amendement :

"La CDC des Coteaux Macariens (14 communes 9 555 habitants ) étant très au-delà de l'obligation légale de rationalisation des périmètres des Communautés de Communes de moins de 5 000 habitants, et ayant délibéré de manière unanime par deux fois, reste dans le périmètre actuel et poursuit la réflexion et le travail pour une modification de notre périmètre sans s'engager sur un calendrier"



Voilà qui est clair, net, digne et respectueux de la volonté exprimée ; cela tranche avec les manœuvres engagées par ailleurs.

 

Réforme territoriale... prenons le temps

Petit à petit, il semble que le bon sens l'emporte...ou bien est-ce la colère des élus locaux qui fait reculer le gouvernement ?
Il ne se passe pas un jour sans qu'un appel soit lancé ou une initiative prise pour refuser "les fusions à marches forcées". Ainsi, un projet de loi vient d'être déposé à l'Assemblée Nationale par J Pélissard le président des Maires de France qui doit s'inquiéter de conserver son poste pour le prochain congrès des maires. Un projet de loi a été également déposé au Sénat par trois sénateurs.
A l'Assemblée Nationale comme au Sénat, des initiatives sont prises pour refuser le "chantage à la peur" qui est fait sur les élus de nos communes : "dépêchez vous de signer sinon vous allez vous retrouver seul" leur dit-on.
Aujourd'hui, il semble que nous puissions prendre le temps d'imaginer notre propre avenir et de définir un projet puisque "seuls les projets aboutis figurent dans les schémas au 31 décembre 2011" dit la proposition de loi.
C'est bien la moindre des choses, non ?

 

Réforme territoriale, débats...

Deux réunions auxquelles je participerai :

LUNDI 10 OCTOBRE à 20H30 à la mairie de Saint Macaire

La communauté des Communes des Coteaux Macariens se réunira en séance extraordinaire, suite aux rencontres avec les élus des CDC de Langon et La Réole...


JEUDI 13 OCTOBRE à 20H30 à la salle des fêtes de Sauveterre de Guyenne

Une intéressante initiative de l'association "place au Peuple" à laquelle je vous invite :
Réunion publique à Sauveterre de Guyenne
Réforme territoriale : un enjeu pour tous !

L’association place au Peuple organise cette réunion publique sur la réforme des collectivités

Alors que le préfet de la Gironde cherche à imposer un schéma départemental qui redessine entièrement notre organisation territoriale, qu’en pense la population ? Rien, parce qu’elle est pour l’instant exclue du débat !

Venez vous emparer de ce problème central pour notre avenir collectif, vous informer et prendre position !

Comment résister …

  • aux injonctions du préfet ?
  • à la logique de concentration territoriale ?
  • à l’éloignement des centres de décisions et des services publics ?
  • au risque de de disparition des communes et du département ?

La réforme des collectivités sera présentée et ses conséquences pour notre vie de tous les jours analysées, en présence notamment de :

  • Jean-Marie Darmian, maire de Créon, vice-président du Conseil Général de la Gironde
  • Michel Hilaire, Conseiller Général du canton de St Macaire et 1er au maire de Saint Pierre d’Aurillac

Une réunion d’intérêt public ouverte à tous.

 

Dossier réforme des collectivités territoriales : quelques infos que vous n'aurez nulle part ailleurs....

La réforme des collectivités territoriales va-t-elle accélérer ou stopper net ?
Les avis sont partagés. Après vous avoir parlé du coup d'accélérateur que le préfet voulait donner avec l'aide de Mr Plisson et César, je vous livre quelques documents plus ou moins publics mais très contradictoires ainsi que le résumé de mon intervention lors du dernier conseil communautaire. Si ça peut vous aider à vous faire une idée...tant mieux !

les inquiets....



les 100% croyants...



L'avis de Michel Hilaire (front de gauche) exprimé à la dernière réunion de la communauté de communes...

 

Tout fusionne....

A ce stade de la compétition où certaines Communautés de Communes du Sud-Gironde envisagent maintenant des fusions bien au-delà de ce que prévoit le préfet...permettez moi de remercier le groupe Archimède pour son apport irremplaçable dans le débat sur la réforme des collectivités locales.
Un apport sous forme de chanson qui pourrait aussi devenir l'hymne commun de Philippe Plisson et de Gérard César ....

 

Rendez-vous mercredi à Saint Macaire...

Je vous invite à une rencontre mercredi soir à Saint Macaire pour mieux comprendre la réforme des collectivités territoriales, pour observer ses effets globalement et ses conséquences localement.
Compte tenu de l'importance de telles mesures sur notre vie quotidienne et notre environnement, compte tenu de sa prochaine mise en œuvre très rapide, je crois qu'il y a urgence à s'informer et participer à la réflexion commune que l'on soit élu ou pas.
C'est le sens de cette soirée d'information et de réflexion ouverte à tous.

 

Fusion...des dossiers pour comprendre

Voici quelques dossiers et lectures en perspective de la réunion de lundi soir à Saint Martin de Sescas et de celle du 8 juin à Saint Macaire concernant la fusion des communautés de communes que le préfet veut nous faire avaler à vitesse grand V.
Je sais, c'est compliqué mais vous n'êtes pas obligé de lire tout d'un coup et le mieux est peut-être de participer aux réunions et au débat contradictoire pour se faire une idée. Voici les dossiers :

 

La loi de réforme des collectivités territoriales...

La loi de réforme des collectivités territoriales expliquée simplement en 50 diapos....pour tous ceux, élus ou pas, qui veulent se perfectionner.

 

La lettre de Michel HILAIRE

page_1_mai_2011.jpgLa lettre de Michel Hilaire consacrée à la réforme des collectivités locales vient de sortir. Je vous l'envoie en avant première ; elle parviendra rapidement aux élus du canton puis devrait être distribuée dans (presque) tout le canton.

Si vous voulez donner un coup de main pour la distribuer autour de vous, dans votre quartier, votre association, auprès de vos amis...faites me le savoir ! merci d'avance de votre aide même minime.
Au fait, n'oubliez pas non plus la maïade de samedi et inscrivez-vous pour le repas (jambon à la broche farci au foie gras). Si vous n'êtes pas encore inscrit pour le repas, vous pouvez encore le faire car nous avons prévu une cinquantaine de places supplémentaires pour les "retardataires".

 

Fusion des collectivités : Informer...débattre....

J'insistais dans un récent billet sur la nécessité de débattre de la fusion des collectivités locales.
Beaucoup d'entre vous m'ont fait part de leur ignorance du sujet aussi j'ai pensé utile d'ouvrir à tous une rubrique intitulée "Réforme territoriale : expression libre"

Chacun pourra en cliquant sur "expression libre" puis dans l'espace réservé aux commentaires:

  • consulter le site de la préfecture qui rend public le projet...
  • poser des questions...
  • donner un avis...
  • publier des infos....

C'est parti....à vous de faire vivre cet espace !