Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

DES NOUVELLES D'ICI ....

 

Fil des billets

Soirée Palestine à la Grange...

Je vous invite samedi soir à une initiative originale à « la grange » de Lamothe-Landerron.

SAMEDI 12 OCTOBRE dès 19h00
"LA FÊTE DE LA SOUPE"

Avec le collectif Palestine 33 et le réalisateur Alaa Ashkar et la participation de l'association "Solidarité Al Qarara" (Saint Pierre d'Aurillac)
Participation Aux Frais : 6 à 9€ (au choix)

Comme à son habitude, la fête de la soupe sera l'occasion de partager et déguster vos meilleures recettes de soupes, faites chauffer les marmites nous préparons les louches et les bols ! Sur place vous trouverez également: pain, pâté et gâteaux.

Le programme de la soirée :

  • Espace lecture et découverte, par l'association Palestine33 ; Brochures, histoire, romans, poésie...
  • Poterie et broderie issues de l'artisanat palestinien.
  • Présentation des actions de l'association Solidarité "Al Qarara" (Saint Pierre d'Aurillac)
  • Exposition sur l'action de l'association à Gaza et en Cisjordanie
  • Michel Hilaire nous présentera ce que peut être la « coopération décentralisée » avec notamment l'exemple de la réalisation d'un livret par des enfants palestiniens (avec la ville de TUBAS) et français (St Pierre d'Aurillac et Fargues) : "l'Eau Ici Et Là-Bas". Une délégation partira bientôt en Palestine pour essayer d’emmener les enfants palestinien qui l’ont réalisé voir la mer… Un rêve pour ses enfants qui habitent à 30 km de la méditerranée mais ne peuvent y accéder pour cause d’occupation.
  • Projection en présence du réalisateur "Route 60", d'Alaa Ashkar. Un périple poétique dans la vie quotidienne des Palestiniens, en Cisjordanie
 

SCOT…le débat…

Je vous ai de nombreuses fois parlé du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale). Une rencontre publique d’information et d’échanges est prévue mercredi à Saint Macaire. Je vous invite à y participer.
Affiche_Reunion_Publique_St_Macaire__9_oct13.jpg

Si vous voulez quelques éléments préalables d’information, je vous renvoie à un billet précédent.

 

Aubarasse et brïoulasse....

Garonnaises, garonnais qu’on se le dise, voici venu la saison des champignons des bois mais aussi (et surtout) des champignons de Garonne.

Eh, oui ! il y a des champignons de Garonne à la chair étonnamment parfumée que seuls les habitués du fleuve connaissent. J’en ai trouvé un grand nombre ces jours-ci.
champignons_garonne__2_.JPG

Au goût de noisette et d’amande, ils exhalent une odeur de tonneau de vin mais peut-être bien nous renvoient-ils simplement aux effluves des cuviers voisins qui sentent la vendange à plein nez.

Ces champignons poussent toujours sur les même souches qui sont d’ailleurs visitées régulièrement par un petit nombre de connaisseurs. On les appelle les "aubarasses" et les "brioulasses" car ils poussent sur les souches des aubiers (les saules) ou sur des brïoules (arbres touffus de haies).

Si j’en crois mon encyclopédie du Chasseur Français, il s’agirait de la pleurote (pleurotus ostreatus) et de la pholiote du peuplier (agrocybe aegerita).

Début octobre, le rituel est immuable. Un matin de brouillard, lors de notre promenade sur les bords de Garonne, Léon s’arrête brutalement de trottiner, regarde avec insistance vers un bosquet puis me jette un regard interrogatif. Ses yeux me parlent : « Patron, t’as vu les aubarasses ? »

Il ne me quittera plus jusqu’à la fin de la préparation culinaire.
champignons_garonne__1_.JPG

Celle-ci est d’une étonnante simplicité. On en réserve une bonne livre pour l’omelette du soir et on garde le reste pour les conserver dans l’huile et le vinaigre. Ils feront un malheur dans quelques semaines durant les longs apéros d’hiver.

Il vous faudra pour cela bien nettoyer les champignons, les passer sous l’eau pour les débarrasser de tous les insectes de souches, puis vous faites blanchir ou, mieux encore, revenir à la plancha pour qu’ils perdent leur eau et vous les recouvrez d’un mélange 1/3 vinaigre et 2/3 huile que vous aurez fait bouillir 10 minutes avec de l’aïl, des clous de girofle, de l' échalote, des fines herbes…
C'est aussi simple que ça !

 

Le journal Sud Ouest en forme olympique...

Le journal Sud-Ouest est en forme olympique depuis quelques semaines et réalise des reportages très intéressants qui sortent de « l’ordinaire médiatique »

Je n’hésite pas à vous faire partager trois d’entre eux parus la semaine dernière et qui traitent de sujets qui me tiennent à cœur :

 

Ephémères, insectes de Garonne...

Je vous ai parlé dans un précédent billet des plantes de septembre sur les bords du fleuve. Après la flore, la faune de septembre...avec un remarquable insecte qui marque les premiers jours du mois. Il s’agit de « l’éphémère ». Ici, on l’appelle la « manne ».

Cet insecte tire son nom « éphémère » d’un destin hors du commun qui le conduit à ne vivre que quelques heures hors de l’eau, le temps rapide d’une reproduction qui assurera la survie de l’espèce.

En effet, après avoir subi plus d’une dizaine de mues dans la Garonne, cet insecte aquatique va monter à la surface avant de s’envoler pour s’accoupler en plein vol avant de déposer des centaines d’œufs à la surface de l’eau. De plus, la manne a une bouche si petite qu’elle est incapable de se nourrir.
A noter que la nature toujours prévoyante a doté le mâle de pattes arrières plus longues pour lui permettre de tenir solidement sa bien-aimée durant l’acte d’amour somme toute acrobatique.

Attirée par la clarté des luminaires municipaux les mannes offrent à la tombée de la nuit aux riverains du fleuve un remarquable ballet lumineux.

mannes.JPG

 

Saint Macaire…Canton de Cadillac…

Voici en avant première, le nouveau découpage des cantons du département de la Gironde sur lequel le Conseil Général aura à se prononcer le 4 octobre prochain. Bien sûr, ni vous ni moi n’avons été informés préalablement ni associés à ce "charcutage"…pardon, à ce découpage !
Mais, puisqu’il ne s’agi(rai)t que d’un projet, je vous le soumets !

Qu’en pensez-vous ?

Carte.jpg

 

Plantes de Garonne du mois de septembre…

Le mois de septembre en pays de Garonne, c’est le mois du pourpier, riche en omega 3 et en vitamine C.
pourpier.jpg

On le trouve partout, au bout des vignes, dans les allées des jardins, au bord de la Garonne…n’hésitez pas à le préparer en salade ou à le rajouter à vos salades) car cette plante grasse passée aux oubliettes est croquante et douce à souhait.

Dès la fin du mois d’août, impossible de ne pas remarquer également sur les bords de Garonne la forte poussée d’une plante géante d’une remarquable beauté : l’angélique sauvage. A ne pas confondre avec l’angélique des estuaires qui fait l’objet d’une protection forte dans le cadre de Natura 2000.
l_ang_lique_de_la_rive_droite_face___l_embouchure_du_Beuve.JPG

Il s’agit d’une plante thérapeutique qui soigne la fatigue, l’ asthénie et l’aérophagie ; utilisée en pâtisserie et en condiment salades, on peut aussi l’utiliser en préparation de liqueurs (herbe aux anges).
Sachez aussi qu’elle conjure les envoûtements, qu’elle a aussi des propriétés stomacales, cordiales, céphaliques, apéritives, sudorifiques, vulnéraires. Elle résiste au venin et on l’emploie contre les fièvres malignes, contre la morsure du chien enragé, à laquelle on l’applique en cataplasme. Jadis on en avalait un dragme contre la peste car elle chasse le venin par la sueur.

Enfin, c’est aussi au mois de septembre que pousse et fleurit la Renouée du japon, espèce invasive défavorable à la bio-diversité provenant du Japon (1939).
renouee_du_Japon_.jpg
On trouve son rhizome dans toute le zone alluviale. Pratiquement indestructible, cette plante témoigne d’ une pollution du sol en métaux et d’un milieu dégradé. Elle abonde en bords de Garonne car elle adore les lieux humides ayant servi souvent dans le passé de décharge.

 

André Dupont

Pendant des années, lors de mes promenades matinales avec mon chien Léon sur les bords de Garonne, je croisais André Dupont et son setter irlandais. J’échangeais très souvent avec André quelques mots sur le niveau de l’eau, la température ou les résultats de ma dernière séance de pêche pendant que nos fidèles compagnons, de leur côté, entretenaient des rapports plus axés sur le jeu ou selon les saisons, sur leurs effluves réciproques.

Ces derniers temps , j’avais bien remarqué que le setter aux couleurs du feu avait de plus en plus de difficultés à accompagner André ; il avait perdu depuis longtemps le goût du jeu, zigzaguant maintenant sur le chemin, du côté où l’entraînait un arrière train d’évidence difficile à maîtriser.

Depuis une semaine, André Dupont se promène seul. Son vieux chien âgé de 16 ans n’est plus à ses côtés.
andre_dupont__2_.JPG
Léon d’ailleurs hésite à s’approcher de l’homme aujourd’hui seul. D’où peut bien provenir cette extrême méfiance ? Peut-être mon chien ne reconnaît-il pas l’allure ni même l’odeur d’André maintenant amputées de celles de son compagnon ou peut-être pense-t-il que le maître a méchamment et lâchement abandonné son compagnon malade.

Allez donc savoir ce qui peut se passer dans la tête d’un chien.
andre_dupont__1_.JPG

 

Vacances...ça sent la FIN....

Tout indique que les vacances sont en train de se terminer : les brouillards du matin sur la Garonne, Uzeste Musical, le retour du maire des Pyrénées,...c’est foutu de chez foutu ; fini la belle vie !
Bon sang ! c’était pourtant bien les vacances.
Il ne me reste plus qu’une semaine pour attraper quelques carpes, ramasser quelques cèpes, scier le bois, graisser le fusil et puis après ça va repartir : réunions, permanences, Communauté (ou fusion) de Communes, SCOT, Poste (encore) fermée, école en chantier, facture impayée, santé, pouvoir d’achat, retraite…

Je rêve d’une société où la vie serait comme les vacances, avec beaucoup de carpes et de cèpes, avec des lièvres et des babas au rhum, avec le rosé du soir et la rosée du matin, avec des soldes et du soleil....

En guise de carte postale souvenir de ces temps heureux, je vous offre une photo d’une pêche miraculeuse du début du mois d’août et une recette de carpes que je viens de découvrir. Les crépinettes de carpes aux lentilles…délicieux !

Bonne rentrée !

mh_carpes_aout_2013__800x600_.jpg

 

Trio Philippe Bayle…

CONCERT_EGLISE_AOUT_2013.jpg
Joli succès côté convivialité mais aussi musical et populaire, le jeudi 8 août dernier, pour la soirée organisée dans l’église de Saint Pierre d’Aurillac par la communauté de communes des coteaux macariens.
Il est de tradition de débuter cette soirée par un commentaire historique et patrimonial sur les lieux. Par abandon estival de l’intervenant incontesté et incontestable habituel : Jean-Marie Billa…j’ai été amené à intervenir sur cette partie grâce notamment à un certain nombre d’éléments fournis par ce dernier. Voici, à quelques mots près, mon intervention.

 

Deux jeunes artistes à St Pierre.....

Ils forment la compagnie "d'Eux" et hier soir, en bords de Garonne, ils nous ont montré tout leur talent de jeunes artistes passionnés de cirque et d'acrobatie.....
Le public n'était pas au rendez-vous, mais les spectateurs présents ont pu apprécier leur habilité :
SAM_2540__Copier_.JPG
SAM_2548__Copier_.JPG
SAM_2551__Copier_.JPG
SAM_2553__Copier_.JPG
SAM_2571__Copier_.JPG
SAM_2590__Copier_.JPG

 

Cirque et acrobatie à St Pierre....

Mercredi 14 août à St Pierre sur l'espace de l'ancien camping venez à la rencontre de la "Compagnie d'Eux".
Installés sur la commune depuis le 6 août deux artistes ont composé un numéro de portés acrobatiques que vous pourrez venir découvrir ce jour là, à partir de 18 heures. J'y serai..... acrobates_14_8_2013.jpg

 

Après la montagne…la mer…

Évidemment, pas de vacances sans promenade en montagne, ni un petit tour au bord de la mer.
Et là, allongé sur la plage près d’un couple germanique, je me mets à rêver en contemplant la mer…Hisse et ho…santi-a-a-a-a-a-nôôôô…

 

La transhumance en vallée d’Ossau…

J’ai eu la chance durant cette semaine de vivre de (très) près la transhumance des bergers de la vallée d’Ossau.

Instants magiques qui nous renvoient au fond des temps mais aussi au plus profond de nous-mêmes. J’en ai ramené quelques photos.

Des chevaux

des_chevaux__Copier_.JPG

Des moutons bleus

des_moutons_bleus__Copier_.JPG

Des moutons verts

des_moutons_verts__Copier_.JPG

Des vaches

des_vaches__Copier_.JPG

Sur le pont de Louvie Juzon

sur_le_pont_de_louvie-juzon__Copier_.JPG

La bergère de St Pierre, le berger d'Arudy et le maire de St Pïerre....

la_berg_re__de_Saint_Pierre____le_berger__d_Arudy__et_le_maire__de_saint_Pierre___Copier_.JPG

J’en profite pour rappeler aux lecteurs du blog que la commune de Saint Pierre d’Aurillac possède une maison de vacances en vallée d’Ossau et pour les plus fidèles d’entre-vous (mais ne le répétez pas trop) sachez que" les ceusses" qui vont en vallée d’Ossau ramènent parfois du (bon) fromage (pas cher) aux ceusses qui restent ici, dans la vallée de la Garonne. Comme qui dirait un commerce équitable franco-français !!!

On en reparle à l’occasion si vous êtes amateurs…

 

Des visites à Saint Macaire...

visites_guid_es_gratuites_de_st_macaire_juillet_ao_t_2013.jpgCi-joint une affiche précisant les modalités pour suivre les visites guidées et gratuites de l'été à Saint-Macaire commentées par Joël Baudet.



Également en parallèle l'autre animation de l'été à l'Office de tourisme : les dégustations avec les viticulteurs tous les jours de 10h à 13h et 15h à 18h45 (excepté les mercredis : 11h à 13h et 15h à 18h45)
Si vous recevez des amis pendant ces vacances d'été, n'hésitez pas à leur communiquer ces informations touristiques locales !

 

Souvenir....

Deux photos anciennes de Saint Pierre d’Aurillac me sont récemment parvenues. La première date du 7 mai 1911. Mais je ne sais à quelle occasion cette soixantaine de personnes a posé derrière la mairie.

mai_1911_photo_groupe_mairie.jpg

La seconde est une photo des conscrits de la classe de 1926.
conscrits.jpg

Je vous en fais cadeau, mais, si vous pouviez m’en dire plus sur les personnes, le lieu et les circonstances, n’hésitez pas.
Cela m’intéresse d’en connaitre plus sur ces visages dont certains me semblent si familiers.

 

Conviction et hospitalité…

C'était le week-end dernier en Bords de Garonne. La fête, le festival, la gastronomie....et enfin le soleil !
festival_2013__4_.JPG

Quelques photos ci-dessous ainsi que mon discours d'inauguration du 23ème festival.

festival_2013__7_.jpg

Vendredi à l'initiative d'AVL 700 enfants réunis


festival_2013__1_.JPG

Vendredi soir : de la magie !


festival_2013__5_.jpg

Samedi matin : 40 enfants sur scène jouant du fifre!


festival_2013__3_.JPG

Dimanche : des discours puis place au spectacle, à la musique, aux jeux, à la fête......!

festival_2013__6_.JPG

festival_2013__2_.jpg

festival_2013__8_.JPG

 

Caudrot et St Pierre d'Aurillac : des journaux...Communauté des Communes : un logo...

J’ai reçu au mois de juin les journaux municipaux dématérialisés des communes de Caudrot et Saint Pierre d’Aurillac, que je vous transmets avec grand plaisir car dans chacun des cas, il s’agit d’une « mine » d’informations locales toutes plus intéressantes les unes que les autres. Ils attestent à quel point les communes sont aujourd’hui un foyer d’initiatives, de démocratie et créent l’indispensable lien social qui peut changer la vie au quotidien. C’est aussi un lien indispensable avec notre propre histoire en témoigne l’hommage à Pierre Gemin de Caudrot page 10 et 11 (à méditer par les temps qui courent).

Bonne nouvelle enfin pour notre communauté de communes qui a (enfin) choisi son logo que je vous présente également.

Impression

 

La pêche traditionnelle au coul…

La pêche traditionnelle fait appel à des techniques de pêches issues du fond des temps et propres à chaque fleuve ou rivière. Il faut pour la pratiquer posséder une licence particulière de « pêcheur amateur aux engins et aux filets » et se soumettre à une règlementation très précise.
Je possède une licence PPB/GBC Petite Pêche en Bateau /Bordeaux Casseuil) qui me permet de pêcher au carrelet (ou rond), aux nasses pour anguilles (bosselles), aux nasses pour lamproie (bourgnes) aux cordeaux, aux balances à crevettes ou écrevisses…et comme tous les pêcheurs amateurs avec 4 lignes.

Ma licence m’autorise aussi à pêcher au « coul » qui est un engin autorisé seulement entre le pont (routier !) de Langon et la limite amont du département. La règlementation est impitoyable : diamètre maxi 1,50 mètres, maille mini de 44…autorisé 2 heures avant et après le coucher du soleil du 1er février au 30 juin pour la capture des seuls mulets et des aloses (feintes).

A ne pas confondre avec la « coulette » soumise encore à une autre règlementation.

Un monde traditionnel avec ses savoir-faire et sa convivialité, à quelques mètres de chez vous. Je ne rencontre pas beaucoup de personnes lorsque je pêche au coul , à part lors de la dernière inondation où l’idée saugrenue m’a pris de pêcher depuis la route du port. A noter le fil relié au petit doigt de la main gauche qui relie le pêcheur à la poche du filet et permet de sentir lorsqu’un poisson « toque » au filet.
peche_au_coul__1_.JPG

peche_au_coul__2_.JPG

 

Débat sur la santé et l'intercommunalité....

Deux intéressantes rencontres auront lieu cette semaine concernant la santé et l'intercommunalité en Sud-Gironde. L’une demain, mercredi 19 juin, à Pian est organisée par le Front de Gauche et l’autre à La Réole, samedi 22 juin, par les communistes du Réolais/Monségurais.

- page 1 de 17