Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

DES NOUVELLES DU CONSEIL GENERAL

 

Fil des billets

Caudrot- contrat enfance/ jeunesse

Voici la lettre que je viens d’envoyer à la ministre déléguée chargée de la famille suite au refus de la CAF de financer l’Accueil Périscolaire de Caudrot au même titre que les autres services du canton.

 

Le vent tourne.....

J’étais, il y a quelques jours sur les marches de la sous-préfecture pour exiger la priorité aux « transports du quotidien ».
Ce n’était pas la première fois, car depuis des années, je soutiens les manifestations des citoyens et des élus qui ne pensent pas que le développement de notre territoire passe par la « Ligne à Grande Vitesse ».
manif_LGV.jpg

Mais aujourd’hui, tout confirme que cette LGV n’est qu’un (couteux) mirage et que l’urgence est la rénovation de la ligne existante, au point où une majorité écrasante du Conseil Général a voté une motion du groupe Front de Gauche allant dans ce sens.

Tout cela est une très bonne chose pour notre communauté de communes et notre canton. Nous pourrions ainsi profiter pleinement d’une rénovation de la ligne existante qui traverse notre "territoire" et sur laquelle pourraient ainsi cohabiter TGV et TER si des aménagements étaient réalisés. Mais il n’y a pas de temps à perdre, ces travaux doivent être programmés au plus vite. N’est-ce pas le rôle d’un élu communautaire que d’intervenir dans ce sens dans le cadre du SCOT ou/et des politiques nationales. Il est urgent de faire entendre notre voix et d’élaborer des « propositions partagées » pour notre canton.

C’est ce que je propose …

 

La dernière séance....

Je suis intervenu par trois fois lors de la dernière séance du conseil général durant laquelle a été voté le budget supplémentaire. Mes prises de parole concernaient le règlement départemental d’aide sociale, les transports scolaires et l’accord cadre concernant une gestion durable de l’eau. Je vous joins mes interventions ainsi que deux motions proposées par le groupe PCF/Front de gauche qui ont été votées à la majorité.

J’attire votre attention sur la motion « pour une véritable refondation des lignes SNCF » qui a été votée par la grande majorité du groupe socialiste et du groupe de droite. Alors que la réalisation de la LGV vers Toulouse et l’Espagne apparait de plus en plus comme une couteuse chimère, l’exigence d’un renforcement des lignes existantes « monte » très fort au point de devenir majoritaire…tant mieux !

 

Subventions du Conseil Général....

Après la commission permanente d'avril je vous transmets le récapitulatif des subventions allouées depuis le début de l'année au canton de St Macaire.

 

Subventions du Conseil Général....

En téléchargement, les premières subventions 2013 du Conseil Général de la Gironde allouées au canton de Saint Macaire. Elles ont été votées lors de la commission permanente du 11 février dernier.

 

Transports à la demande et communauté de communes...

Lors des deux derniers conseils communautaires, la question du « transport à la demande » discutée depuis 2008 a été une nouvelle fois abordée.

TRANSPORT A LA DEMANDE : DE QUOI S'AGIT-IL ?

Certes, notre canton est relativement bien doté par une ossature de transports en commun avec des points d’arrêts du réseau TransGironde à Saint Maixant et Verdelais et les gares de Caudrot , Saint Pierre d'Aurillac et Saint Macaire. Ce sont ainsi 7 000 personnes du canton (plus de 70% de la population) qui ont une réponse de transports collectifs à moins de 500 mètres de chez eux, ce qui est rare pour un canton rural.

Reste bien sûr à améliorer la qualité du service mais surtout à prendre en compte les habitants des autres communes qui ont besoin ponctuellement de se déplacer.

Ces habitants peuvent bien sûr faire appel à plusieurs transporteurs privés qui existent sur le canton (il ne s’agit surtout pas de « tuer » l’initiative privée) mais pour certaines personnes dites captives qui n’ont pas de "moyens de déplacement" ni les "moyens de se déplacer", certaines communautés de communes organisent des transports puisque cela relève bien de leur compétence. Ce transport qui ne peut être organisé par des lignes régulières est fait par des moyens plus souples et plus personnalisés dits "à la demande".

LE CONSEIL GÉNÉRAL FINANCE LE TRANSPORT DE PROXIMITÉ….


Ajoutons que le Conseil Général qui n’a pas vocation à réaliser le transport à l’intérieur des CDC s’engage cependant à le financer à 50%, qu’il s’agisse des déplacements à l’intérieur de la Communauté ou pour rejoindre les points d’arrêts existants.
Ainsi, si un habitant de Semens ou de Saint Laurent du Bois prenait ce transport pour aller à la gare de Saint-Macaire ou à l’arrêt de bus de Verdelais, le Conseil Général s’engage à rembourser à la communauté de communes la moitié du déficit et peut fournir une aide dans la gestion des trajets à travers sa plate-forme « TransGironde ».
Le département peut même faire profiter la communauté d’un appel d’offre départemental de gestion de ce service.

Cette vision dynamique des transports collectifs a fait l’objet de nombreuses informations dans les magazines du Conseil Général comme dans ma dernière lettre du Conseiller Général.

UNE CRITIQUE ETONNANTE…


Si cette politique a été votée à l’unanimité au Conseil Général, j’ai pu constater avec surprise qu’elle est contestée publiquement dans notre Communauté qui fait une critique en règle de l’action du Conseil Général accusé « d’insuffisance » dans l’exercice de ses compétences et de « manques qui vont obliger la communauté de communes à se substituer au Conseil Général sans savoir si elle en aura les moyens financiers.
Il est même question de retards dans la mise en œuvre imputables au Conseil Général, ceci est d’autant plus étonnant qu’à ma connaissance, la CDC n’a pas à ce jour délibéré pour accepter la compétence « transport » rendant de fait impossible toute mise en mettre en œuvre de ce transport à la demande sur notre territoire.
Contestant cette critique de notre CDC à l 'encontre du département, j’ai donc pensé utile de vous fournir les quelques explications qui précèdent et celles qui suivent pour mieux comprendre le fonctionnement du service public de transport ceci dans un esprit constructif.

REGION ET DÉPARTEMENT …


La Région et le Département développent des transports structurants selon des schémas d’envergure,
Plan_du_r_seau_TER_Aquitaine.jpg Le réseau TransGironde

MAIS, LES AGGLOMÉRATIONS AUSSI...


Elles le font en coordination avec les autres réseaux existants (Bacs de Gironde,TBC de la Communauté Urbaine de Bordeaux, BAÏA (réseau du Sud bassin), LIBUS (réseau public de la commune de Libourne), Bacs sur l’estuaire…
carte-gironde_transports.png

MAIS, LES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES AUSSI…


En effet beaucoup de communautés de communes viennent en complément de cette action car il reste à régler les transports locaux qui sont le maillon indispensable pour rejoindre les grandes lignes. Les bus TransGironde ne peuvent bien sur passer à toute heure dans chaque hameau. Ce transport de proximité se fait dans le cadre de la compétence de la communauté de communes et a déjà été mis en place dans plusieurs autres communautés de communes avec l’aide du département :
à Bourg sur Gironde et à à Pellegrue

A CHACUN SON RÔLE, MAIS IL FAUT UNE VISION COHÉRENTE D’ENSEMBLE…


Ce projet de notre Communauté des Coteaux Macariens est donc intéressant et peut être mis en œuvre en complémentarité avec l’action du Conseil Général et du Conseil Régional qui gère lui les TER( Train Express Régionaux).
Ainsi le Conseil Général ne créé pas de transport en commun dans les communes où il y a une gare ( Caudrot, Saint Pierre d'Aurillac, Saint Macaire) .
Il ne me semble donc pas utile d’opposer les projets mais plutôt de coopérer dans l’intérêt des habitants.

Ajoutons à ce dynamisme que la création d’un lieu de co-voiturage à Langon, la mise en place du projet « TransGironde » avec de nouvelles lignes, avec un tarif unique à 2,50 euros ramené par abonnement à 1 euro pour un jeune de moins de 28 ans, utilisateur régulier, viennent d’entraîner une augmentation de 70% de la fréquentation en quelques mois.

Ce qui n’empêche pas bien sûr d’améliorer encore et toujours le système existant. Je pense au nécessaire cadencement (passages réguliers) de trains aux heures de pointe promis par la région qui devait être mis en œuvre dès 2012…mais qui suppose des travaux sur la ligne pour multiplier les « sillons » disponibles. Or ces travaux programmés dans le cadre du contrat de plan tardent à se mettre en place…le (fameux) projet LGV engloutissant tous les fonds disponibles.
Mais, ça c’est une autre histoire…quoique…
Pour la part qui lui revient le Conseil Général nous annonce cependant une bonne nouvelle : la ligne Bordeaux Langon passant par Verdelais et Saint Maixant sera la deuxième équipée de l'e-c@r en Gironde dès septembre.

Malgré une conjoncture difficile le département avance de manière réfléchie et remarquable sur le projet des transports collectifs ; pourquoi donc bouder son plaisir quand tout appelle à la coopération positive et constructive entre le département et la Communauté de Communes des Coteaux Macariens ?.

 

Suppression des passages à niveau de Pian sur Garonne et Saint Macaire....

L'enquête est lancée. Bien sûr on n'est pas au bout de nos peines, mais un grand pas vient d'être franchi avec la publication de l'arrêté du préfet lançant l'enquête préalable pour la suppression des passages à niveau de Pian sur Garonne et Saint Macaire....

 

Gironde magazine....janvier février mars 2013

Découvrez "Gironde Magazine" la première édition de l'année 2013. La revue est en ligne sur le site du Conseil Général et sera très bientôt dans vos boites aux lettres .....
gironde_magazine.jpg gironde_magazine_supplement.jpg

 

Subventions du Conseil Général....le récapitulatif de l'année

Lors de la dernière commission permanente du 26 novembre dernier des subventions ont été attribuées au canton de St Macaire.
Vous en trouverez le détail sur le tableau récapitulatif de l'année 2012.

 

La Lettre de Michel Hilaire...

Je vous fais une lettre que vous lirez peut-être si vous avez le temps...chante Boris Vian dans le déserteur.

Il est vrai que l'ambiance trouble et délétère qui traverse une vie publique soumise à l'argent et aux ambitions personnelles donne envie de déserter "la vie politique".

Mais ma conception de la vie locale n'a rien à voir avec ces mauvais exemples venus pourtant d'en haut. Pour moi, pas question de déserter le champ de la citoyenneté, donc, la lettre de Michel Hilaire vient de paraître.
lettre_MH_novembre_2012_7_Page_1.jpg Je vous en offre la primeur avant qu'elle ne soit distribuée prochainement dans tout le canton. Elle mérite certainement des remarques et/ou des contestations dont vous pouvez me faire part par tout moyen à votre convenance.
La Coopérative Cantonale Citoyenne que j'anime avec ma suppléante Valérie Bortot organise également un "espace citoyen" pour tous ceux qui souhaitent s'informer, questionner, proposer...en direct :

lundi 17 décembre de 18h30 à 20 heures
à la mairie de St Macaire.

C'est ouvert à tous sans exception...et puis on boira un coup à la fin !

 

Gironde magazine....

Bien vieillir à domicile : les actions du Conseil Général. Retrouvez le dossier complet dans le magazine Gironde en ligne.

 

Subventions du Conseil Général....

Vous pouvez télécharger le récapitulatif annuel des subventions du Conseil Général de la Gironde attribuées au canton de St Macaire. Celles qui ont été votées lors de la commission permanente du 26 octobre 2012 sont mentionnées.

 

Lagarde et Robert Piqué...menacés de fermeture....

La filière agricole comme les services publics sont soumis aux mêmes calculs financiers de rentabilité, d'austérité au mépris du "redressement productif, économique et moral de notre pays" formulé par le ministre Montebourg.

Dans deux récents courriers, (au préfet pour l’entreprise Lagarde et au Ministre de la Défense pour l’hôpital Robert Piqué) mon collègue Jean-Jacques Paris, conseiller général de Bègles argumente, interpelle les pouvoirs publics et fait des propositions.

 

Subventions du Conseil Général

Vous pouvez télécharger le récapitulatif des subventions du Conseil Général de la Gironde allouées au canton de St Macaire et qui ont été votées lors des commissions permanentes de février à juillet 2012.

 

Ce sera 120 euros au lieu de 750…

Bonne nouvelle pour les parents d’élèves du Langonnais. Le Conseil Général, cédant à leur demande, a décidé d’attribuer au SISS (Syndicat Intercommunal du Secteur Scolaire ) 6 circuits supplémentaires en gestion. Ce syndicat pourra ainsi prendre à sa charge une partie du coût du transport en lieu et place des parents habitant à moins de 3 km. (voir en annexes 2 articles de presse : Sud Ouest du 30 août et le Républicain du 30 août).

Bien sûr, je me réjouis de cette décision ; il était impensable en effet de demander 750 euros à une famille pour que son enfant se rende au collège dans des conditions élémentaires de sécurité. J’avais d’ailleurs avec le groupe Front de Gauche voté contre cette décision lors de la dernière séance du Conseil Général.

Mais ne doit-on pas réfléchir aujourd’hui à la suppression de cette notion dépassée des « 3 kilomètres » pour aller vers la gratuité des transports, partie intégrante de la gratuité de l’enseignement.

Reconnaissons enfin que la prise en charge par le SISS risque de se faire par un financement des communes, c'est-à-dire par l’impôt communal alors que nous sommes au cœur des compétences du département. Le soulagement des parents à qui on demandait 750 euros sera payé par le contribuable local. N’est-ce pas là un « transfert de compétence » que le département dénonce quand il lui est imposé par l’Etat ? A méditer.

 

Subventions du Conseil Général

A télécharger le récapitulatif des subventions du Conseil Général de la Gironde allouées au canton de St Macaire et qui ont été votées lors des commissions permanentes des 10 février, 26 mars et 4 mai 2012.

 

Gironde magazine en ligne...

Si vous voulez feuilleter le dernier magazine du Conseil Général de la Gironde en ligne...le voici :
gironde_magazine.jpg

 

Séance publique du Conseil Général…

J’étais lundi après-midi en séance publique du Conseil Général.
Sud-Ouest a rendu compte de cette réunion dans son édition d'aujourd'hui avec une magnifique photo où j’apparais pour la première fois depuis maintenant une quinzaine d’années !
Pour votre complète information, je suis en train de débattre avec Mme Loiseau, la directrice des collèges de la situation du collège de Pian pendant que Pierre Augey discute avec notre collègue d’Auros, Francis Zaghet.
Donc la preuve est faite, les élus Sud-Gironde du groupe Front de Gauche/PCF ne perdent pas leur temps et étaient présents à cette séance.
Ce que le journal ne dit pas c’est que je suis intervenu pour faire des propositions sur le transport scolaire visant à terme la gratuité et dans un premier temps l’abandon de la « règle des 3 km » qui me semble d’une autre époque. J’ai aussi refusé de voter une augmentation des taux d’impôts de 3,5% qui va se traduire par une hausse inacceptable de 5,4% pour les contribuables.
Dans une période de crise sociale et financière, la situation de notre budget permettait à notre avis d’autres choix que Jean-Jacques Paris a développé au nom de notre groupe.

 

Des décisions exceptionnelles pour le canton de Saint Macaire !

Lors de la dernière commission permanente du Conseil Général à laquelle je siège, des aides exceptionnelles ont été accordées au canton de Saint Macaire.

Je souhaitais vous en informer car je n’ai pas ménagé mes efforts pour soutenir ces projets et je sens bien que ce sont des décisions qui vont compter dans notre vie et transformer le quotidien des habitants de notre canton. Je vous indique également pour la plupart de ces décisions les sommes engagées pour montrer l’importance de l’effort, en souhaitant bien sûr que les banques cessent au plus vite d’étrangler nos collectivités locales en refusant de leur prêter les sommes nécessaires.
Mais, comme d’habitude, nous n’allons pas nous laisser faire.

1 Pour la sécurité routière

L’ouverture de l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique pour la suppression des passages à niveau de Pian et de Saint Macaire a ainsi été votée. Cette décision essentielle permet d’envisager un début des travaux dans deux ans. Ce sont 11 M€ qui sont programmés pour supprimer le passage à niveau n°62 de Pian et Saint Macaire, créer une voie de rétablissement de la RD 672 sur une longueur de 260 mètres, comprenant deux souterrains sous la voie ferrée et sous la RD 1113 ainsi que deux carrefours giratoires de raccordement aux extrémités. Pour le PN 64 de Pian ce sont près de 7,5 Millions d’euros qui seront nécessaires pour la suppression du passage, créer un passage souterrain sous la voie ferrée, le raccordement à la RD 672E4 sur 540 mètres et un carrefour giratoire de raccordement à la RD 1113.
Mais ce sont également 810 000 € qui ont été débloqués pour la réfection du pont de Castets. Cette réfection entraînera des perturbations de la circulation et une rencontre des communes riveraines, des conseillers généraux des deux rives et de la FCPE (responsable du transport scolaire a eu lieu en début de mois)

2 Pour la jeunesse et l’éducation

105 000 € viendront la restructuration et la modernisation de l’école de Saint Pierre d’Aurillac ainsi que son informatisation engagée par la municipalité pour un début des travaux à la fin de cette année. AVL (Association Vacances Loisirs) et le CVLV (Centre de Vacances et de Loisirs Verdelaisien) sont également soutenus à hauteur de 40 000 euros.
Enfin le collège bénéficie d’une première enveloppe de près de 19 000 euros.

3 Pour l’eau à Saint Macaire

Ce sont 139 500 euros qui viennent soutenir la municipalité pour la création d’un ouvrage de stockage au sol de 500m3.

4 Pour les manifestations culturelles du canton

Le festival des fifres, la vallée musicale sont une nouvelle fois fortement accompagnés par le Conseil Général avec des aides s’élevant à 22 000 euros. A noter la décision précoce du Conseil Général permettant à ces deux festivals de nouer les contacts avec les artistes bien en amont de la manifestation.
Ardilla n’est pas oubliée avec une aide de 13 000€ pour l’ensemble de son travail d’animation culturelle de notre territoire.

5 Pour la vie sportive

Enfin les associations sportives comme les Bleuets Macariens, l’Entente Sportive de Verdelais, la Vaillante Sport de Caudrot, le judo club des Coteaux Macariens, l'Aïkido de Saint Macaire, la Raquette des Coteaux pour le tennis, ont vu leurs activités reconnues par le Conseil Général lors de cette commission permanente et ont obtenu une aide pour encourager leurs actions en direction des jeunes et de la formation de l’encadrement.

6 Pour le patrimoine

La commune de Verdelais est soutenue à hauteur de 12 510 € dans le cadre de la politique départementale d’aide à la restauration des monuments historiques classés pour la deuxième tranche des travaux de restauration du calvaire.
Retrouvez l'intégralité des subventions du canton votées lors de la commission permanente de février.

 

La consultation santé.....vite fait bien fait..

Faut-il en rire ou en pleurer ?
Parmi tous les dossiers que nous avons eu à voter lors de la commission permanente du conseil général de vendredi, nous avons été appelés à émettre un avis sur le "projet régional de santé d'Aquitaine" qui est de la plus haute importance puisqu'il définit les moyens mis en œuvre pour les prochaines années dans le domaine de la santé au sens très large car il inclut la prévention, le handicap,la perte d'autonomie, l'hôpital, les maisons de retraite....etc....etc..
C'est ainsi vie quotidienne de dizaines de milliers d'Aquitains qui se décide, des soins à l’hôpital, à la place en maison de retraite pour les plus anciens ou en MAS pour le handicapé.

L'ARS (Agence Régionale de Santé) nous avait envoyé le document le 20 décembre et nous devions délibérer avant le 20 février, ce qui ne nous laissait guère le choix puisque la première et seule réunion possible du Conseil Général après les fêtes était celle de vendredi 10 février. Donc, notre commission permanente a voté un avis négatif compte tenu de l'impossibilité matérielle d'étudier sérieusement un dossier marqué de plus par le sceau de l'austérité et ne répondant pas apparemment aux besoins de nos concitoyens

Même la droite occupée à digérer les restes de dinde et de bûche de Noël a voté contre ce dossier ; .à mon avis, sans le lire et sans s' apercevoir qu'elle émettait un vote négatif.
Pour ma part, n'étant pas spécialiste de ces questions j'accepte humblement toute remarque ou analyse que la lecture de ce document vous inspire et je vous le fais parvenir.

- page 1 de 4