Mon billet sur l'hôpital m'a attiré de nombreuses remarques et réponses. Beaucoup d'entre vous pensent (c'est réjouissant) qu'il faut coûte que coûte défendre le droit aux soins et donner des moyens supplémentaires à l'hôpital public.

En tout cas pas un d'entre vous ne peut imaginer qu'une politique de restriction de soin et d'austérité puisse amener à négliger et à nier "l'humain". Et bien, détrompez-vous, voilà où on en est arrivé en Angleterre à l'hôpital de Stafford avec un "système de santé" soumis à la rentabilité...