Faut-il en rire ou en pleurer ?
Parmi tous les dossiers que nous avons eu à voter lors de la commission permanente du conseil général de vendredi, nous avons été appelés à émettre un avis sur le "projet régional de santé d'Aquitaine" qui est de la plus haute importance puisqu'il définit les moyens mis en œuvre pour les prochaines années dans le domaine de la santé au sens très large car il inclut la prévention, le handicap,la perte d'autonomie, l'hôpital, les maisons de retraite....etc....etc..
C'est ainsi vie quotidienne de dizaines de milliers d'Aquitains qui se décide, des soins à l’hôpital, à la place en maison de retraite pour les plus anciens ou en MAS pour le handicapé.

L'ARS (Agence Régionale de Santé) nous avait envoyé le document le 20 décembre et nous devions délibérer avant le 20 février, ce qui ne nous laissait guère le choix puisque la première et seule réunion possible du Conseil Général après les fêtes était celle de vendredi 10 février. Donc, notre commission permanente a voté un avis négatif compte tenu de l'impossibilité matérielle d'étudier sérieusement un dossier marqué de plus par le sceau de l'austérité et ne répondant pas apparemment aux besoins de nos concitoyens

Même la droite occupée à digérer les restes de dinde et de bûche de Noël a voté contre ce dossier ; .à mon avis, sans le lire et sans s' apercevoir qu'elle émettait un vote négatif.
Pour ma part, n'étant pas spécialiste de ces questions j'accepte humblement toute remarque ou analyse que la lecture de ce document vous inspire et je vous le fais parvenir.