Ce week-end, pour rigoler bien sûr, je vais aller chercher l'inspiration dans l’actualité politique.

Je ne prise guère l'art de la contrepèterie, mais là, j'ai craqué tellement c'est énorme et génial.
Il s'agit donc d'une contrepèterie qui nous permet de passer de Cahuzac à Strauss-Kahn...en nous conseillant vivement de nous méfier de "l'abus des élites".