La pêche traditionnelle fait appel à des techniques de pêches issues du fond des temps et propres à chaque fleuve ou rivière. Il faut pour la pratiquer posséder une licence particulière de « pêcheur amateur aux engins et aux filets » et se soumettre à une règlementation très précise.
Je possède une licence PPB/GBC Petite Pêche en Bateau /Bordeaux Casseuil) qui me permet de pêcher au carrelet (ou rond), aux nasses pour anguilles (bosselles), aux nasses pour lamproie (bourgnes) aux cordeaux, aux balances à crevettes ou écrevisses…et comme tous les pêcheurs amateurs avec 4 lignes.

Ma licence m’autorise aussi à pêcher au « coul » qui est un engin autorisé seulement entre le pont (routier !) de Langon et la limite amont du département. La règlementation est impitoyable : diamètre maxi 1,50 mètres, maille mini de 44…autorisé 2 heures avant et après le coucher du soleil du 1er février au 30 juin pour la capture des seuls mulets et des aloses (feintes).

A ne pas confondre avec la « coulette » soumise encore à une autre règlementation.

Un monde traditionnel avec ses savoir-faire et sa convivialité, à quelques mètres de chez vous. Je ne rencontre pas beaucoup de personnes lorsque je pêche au coul , à part lors de la dernière inondation où l’idée saugrenue m’a pris de pêcher depuis la route du port. A noter le fil relié au petit doigt de la main gauche qui relie le pêcheur à la poche du filet et permet de sentir lorsqu’un poisson « toque » au filet.
peche_au_coul__1_.JPG

peche_au_coul__2_.JPG