J'ai été invité il y a peu de temps au collège de Pian pour assister à une conférence sur le réchauffement climatique dans le cadre d'un partenariat avec CAP Sciences. Rude secousse, j'ai vraiment été marqué.
Evidemment, je me suis posé de plus en plus fort la question :
que faire ? et comment faire ? car le pire serait de laisser faire.
Autour de moi, beaucoup de mes amis dont j'ai sollicité l'avis me trouvent "très gentil, comme d'habitude" mais affirment aussitôt qu'on ne peut rien attendre des hommes politiques pour deux raisons essentielles :

  1. ils sont dans leur bulle, à côté des réalités, en panne de courage, d'indignation et de révolte......
  2. ils sont impuissants devant les vrais maîtres du monde maitrisant la connaissance, la finance et les médias...

J'étais prêt à baisser les bras quand je suis tombé sur le discours de Chavez à Copenhague.
Ce président du Venézuela est monté à la tribune pour dire aux puissants de ce monde, assis face à lui, leurs quatre vérités. Il leur a dit que "si le climat était une banque, il serait sauvé depuis lontemps", il leur a parlé du "salut urgent de l'espèce humaine" et les a exhorté à écouter "le Christ et Rosa Luxembourg"...rien que ça !
Alors, depuis ce début de vacances, je me passe des extraits de son discours en boucle...5mn le matin...à midi...et le soir.
Un magnifique cadeau de Noël ; essayez ! rangez cette video dans un coin et quand vous avez le temps, faîtes vous plaisir.