L’électricité comme l’eau, l’éducation, la santé…sont devenues des marchandises….
Ce changement fondamental n’est pas sans conséquence pour votre vie quotidienne car vous pouvez être privé du jour au lendemain d’eau, de lumière, de chauffage, de nourriture…et pourquoi pas demain de… sépulture si vous ne pouvez pas payer et si le « fournisseur » le décide. Lequel fournisseur obéit à l’actionnaire ; si ce dernier exige une meilleure rentabilité…alors il faut é-li-mi-ner les maillons faibles…

Il y a encore un an EDF renonçait à couper si la personne engageait une demande d’aide auprès d’organismes sociaux… aujourd’hui c’est terminé et personne n’est à l’abri d’une coupure autoritaire, témoin ce message reçu il y a quelques jours d’une personne habitant le canton.
(à lire en annexe)