Bien sûr, jusqu’au 14 mars, je vais vous parler des Elections Régionales…non pas que ces élections nous passionnent vraiment, mais parce qu’on sent bien qu’il faut agir là où les choses se décident.
On l’a vu, quand on s’abstient ou quand on se trompe aux élections, on le paie cher ensuite.
« Mais à qui faire confiance ?» se demandent des millions de Français roulés de nombreuses fois dans la farine et remplis d’amertume et de colère.
Si les « choses se détériorent dans la vie quotidienne », les causes apparaissent de plus en plus clairement à tous : c’est bien la soif du pouvoir des financiers qui domine et diriger toute la vie politique, sociale, économique….
Mais face aux prédateurs financiers, nos hommes et femmes politiques ont très majoritairement renoncé à la République et ils pratiquent le compromis et l’accompagnement permanent.
Pour moi, Le Front de Gauche est une bonne antidote, parce que c’est une Union et que « l’union fait l’espoir ». C’est aussi parce que ce Front rassemble autour d’un projet combattif, social et écologique.
C’est ce que j’ai voulu exprimer en tant qu’élu communiste par cette affiche que vous verrez sur les murs, en insistant sur les services publics et la solidarité du monde rural.
Affiche MH régionales

Continuons ensemble, agissons dans les luttes, dans la rue, dans les associations…et dans le vote ! Restons Unis !
Mais je réalise chaque jour un peu plus combien ce mode élection est complexe et pas très clair en dehors des spécialistes… On vote comment, pour qui, comment ça marche ? à quoi ça sert, la région ? D’où le petit résumé pédagogique élaboré par le M’Pep que je vous propose.