Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

Mot clé - La Poste

Fil des billets

Privatiser la Poste... il faut être timbré...

privatisation de la PosteLes appels se multiplient pour participer à la votation du 3 octobre concernant la privatisation de LA POSTE...Dans notre canton de Saint Macaire vous pourrez voter dans quatre lieux différents :
Les mairies de:

  • Saint Maixant
  • Saint Macaire
  • Saint Pierre d'Aurillac

durant les heures d'ouverture de la mairie les jours précédents le scrutin. Une urne sera aussi disponible devant LA POSTE de Saint Macaire le samedi 3 octobre de 8H30 à 12H.
Chacun peut voter dans ces mairies ou devant la POSTE même s'il n'habite pas la commune car ces urnes sont à la disposition de tous. Il suffit de remplir la feuille d'émargement en précisant la commune de résidence. Pour ceux qui n'ont pas le bulletin de vote il sera disponible dans les mairies et devant LA POSTE.
Si vous voulez en savoir plus, avoir des arguments ou si vous hésitez encore...voici un petit document très concret sur ce qui nous attend avec la privatisation de la POSTE...car il s'agit bel et bien d'une privatisation !(à lire en annexe)
Parlez-en à vos amis, à vos proches, à vos voisins...

 

La Poste menacée...

Poste en solde

La Poste, établissement public, risque à son tour après France-Télécom, EDF, GDF de devenir une Société Anonyme. On sait comment cela finit : réduction du service puis suppression au nom du manque de rentabilité, sollicitation des fonds des collectivités, augmentations tarifaires, pression insupportable sur l’emploi et les salariés, fin du service de proximité...

Les populations rurales qui habitent le « dernier kilomètre » déclaré non rentable pour les nouveaux actionnaires seront les premières victimes (mais pas les seules) de cette privatisation au nom de la rentabilité financière.
Déjà, malgré l’évolution démographique, le « terrain » de la liquidation a été bien préparé dans notre canton de St-Macaire. Depuis plusieurs années, sous la responsabilité managériale affutée et zélée des représentants langonnais de la Poste, les bureaux de St-Maixant, Verdelais ont été rayés de la carte « postale », ceux de St-Pierre et de Caudrot doivent fermer prochainement, la poste de St-Macaire a été rattachée à la Réole (cherchez l’erreur !). Les tournées se font toujours plus tard et les levées toujours plus tôt, les boîtes de quartier ne sont plus entretenues et les « clients » sont poliment priés de regrouper leurs boîtes aux lettres. Pire, La Poste saborde volontairement les bureaux condamnés à mort ; ainsi la deuxième semaine de septembre le bureau de St-Pierre d’Aurillac a été fermé lundi et samedi sans d’ailleurs que la mairie soit avertie.

La privatisation, c’est la phase deux de cette opération bien préparée avec une accélération du processus de liquidation touchant différentes activités économiques en particulier la viticulture, les PME, le petit commerce et l’artisanat, dégradant la qualité de vie en zone rurale.

Aujourd’hui, La Poste sollicite les municipalités pour prendre en charge le service. Ainsi vous allez devoir payer deux fois, par le timbre et par les impôts locaux…sans parler de la taxe carbone quand il faudra prendre son véhicule pour aller poster un recommandé dans un bureau qui s’éloigne sans cesse.
Et dans le même temps la Banque Postale annonce triomphalement à ses clients, au premier semestre 2009 une progression de 3,2% du Produit Net Bancaire, +30% pour le Résultat d’Exploitation et ….le lancement le 25 septembre à l’initiative du ministère de l’Education Nationale d’un prêt à 0% pour favoriser la mobilité des enseignants du public et du privé. Pendant la crise et grâce à la crise, les affaires continuent !

La poste doit rester le premier service public de proximité et disposer de moyens nouveaux.
Quand on voit ce que la spéculation et la course au profit ont coûté aux finances publiques, ne vaudrait-il pas mieux encourager financièrement l’activité locale de la Poste, source de développement, de qualité de vie meilleure, de valorisation de l’espace rural et qui procure en retour des richesses « non fictives » ?
C’est ce que souhaitent plus de 50 organisations qui ont créé en 2008 un Comité National de Soutien et demandent un référendum sur la privatisation de La Poste car cette institution nous appartient et les Français doivent être consultés sur l’avenir de La Poste.

Je vous appelle donc tous ensemble à soutenir cette consultation nationale dans la semaine du 28 septembre au 3 octobre car la Poste mérite un élan et une solidarité nationale sans précédent.
Des urnes seront à votre disposition dans différentes mairies du canton et dans différents lieux publics…marchés…poste…

 

A dimanche...

Je reçois demain avec le maire de Saint Pierre d'Aurillac la représentante de La Poste qui vient faire le point de l'évolution du réseau sur le canton...Aïe Aïe Aïe !!!!...ça va faire mal en heures supprimées, en bureaux regroupés ou "municipalisés", rentabilité oblige.
Franchement, si vous pouviez nous aider en lui mettant dimanche une claque dans la g...le (claque symbolique, certes, mais cependant efficace). Si vous pouviez également dimanche vous acharner sur tous ceux qui ont voté la "libéralisation" des services postaux au parlement européen, ça aiderait beaucoup.
Croyez moi alors pour la poste, les retraites, la viticulture, la culture et la privatisation de la Garonne, laissez aller votre colère , baffez fort(dans les urnes)!!!..plusieurs fois... invitez la famille, les parents, les amis à baffer très fort.
Oui, je sais, je suis un peu dur, mais franchement, l'Europe et les partisans du OUI au traité de Lisbonne (libéraux, socialistes et verts compris)ne prennent pas beaucoup de gants avec notre vie quotidienne lorsqu'ils votent les lois européennes, c'est ce que j'ai voulu dire avec ma petite affiche que je colle dans tout le canton.
hilaire.jpg J'irai d'ailleurs en coller une affiche, dès que Mme Garcia de la Poste aura quitté mon bureau, question d'assainir l'ambiance et de peser sur l'avenir en vous encourageant à une grosse insurrection dans les urnes.
S'il vous reste un peu de force, une petite baffe aux manipulateurs de sondages serait aussi la bienvenue !alors qu'on se le dise par internet, par téléphone, de vive voix...baffons, baffons, baffons...!!! à dimanche.

 

La Poste malade du profit

C’est nouveau, quand le receveur est absent ou malade, la Poste ferme le bureau !. Critère de rentabilité oblige, la poste ne prévoit pas de remplaçant car elle travaille en flux tendu même pour la gestion du personnel. La poste ne s’encombre pas de détails puisque, selon elle, de toute manière ces (petits) bureaux (très peu rentables) doivent être à court terme supprimés et pris en charge par les communes c'est-à-dire par vos impôts !
Mais comble de l’ironie ou de la provocation, la Poste de Saint Pierre d’Aurillac sera ouverte jeudi (voir communiqué ci-dessous), le jour même de la grève nationale visant en particulier la défense des services publics. Une manière originale pour la Poste de participer à la casse du service public et à la casse de la grève !
bureau_de_poste.JPG