Je viens d'écouter Marine Le Pen et je suis pris d'un frisson ; son discours se confond parfois avec celui du front de gauche. Elle dénonce l'Europe libérale, condamne les patrons voyous, la TVA "sociale", dénonce la financiarisation, le traité de Lisbonne et la collusion entre les "politiques" et les "financiers".

Elle a un discours national et anti-libéral ; on pourrait presque dire national et socialiste, ça ne vous rappelle rien ?

Il est urgent de réagir, c'est ce que fait le PCF/Front de Gauche avec "En 2012, on leur fait un dessin ?".