A la pemière bise venue, les médias s'intéressent de nouveau aux pauvres ! on en viendrait à oublier que les pauvres sont pauvres toute l'année sinon toute la vie et à oublier que les pauvres sont de plus en plus pauvres parce que les riches sont de plus en plus riches...
Plus qu'un long débat, je vous propose deux dessins pour exprimer mes sentiments.
Le dessin du jour de Placide avec qui j'ai engagé une fructueuse collaboration viti-culturelle
Resto du coeur et un dessin extrait de l'Huma-Dimanche :
dessin un sacré journal que je vous invite à découvrir ou redécouvrir.

Ah, j'oubliais! un petit coup de chapeau pour les bénévoles du CCAS de Saint Pierre d'Aurillac. Des gens qui consacrent beaucoup de leurs temps et de leur argent à distribuer des repas toute l'année (même quand il fait chaud) en collaboration avec la Banque Alimentaire. (pour tout renseignement : 0556633027).