Bienvenue sur le blog de
michel hilaire...

Mot clé - Mégajoule

Fil des billets

Dogmatique et passéiste...

Lors de la dernière séance du Conseil Général du 22 octobre, nous devions nous prononcer sur notre participation à « l’augmentation du capital de la Société d’Economie Mixte-route des lasers ».
Notre groupe a voté contre et voici l’intervention que j’ai faite !
La suite est pour la moins curieuse…
Nous avons eu droit à une succession d’interventions d’élus socialistes expliquant l’intérêt du projet … « une embellie pour la région …un projet exemplaire…une aventure extraordinaire… » et niant tout lien entre militaire et civil !!!
Le président Madrelle pour sa part, n’a pas éloigné d’un revers de main le fond militaire du projet en faisant remarquer que « Mitterrand avait arrêté les tirs et que Chirac aussi.. »
J’entends tous ces arguments (que je ne partage pas et qui n’ont jamais fait référence à la partie « financière » de mon intervention) mais le plus étonnant a été d’entendre le président de la SEM (Société d'Economie Mixte) Lecaudey, qui a trouvé mon propos « dogmatique et passéiste ».
Gilles Savary sentant venir le danger a essayé de rattraper la sauce qui allait tourner vinaigre en indiquant que « le propos n’était pas dogmatique »…mais plutôt…. « pacifiste à l’éthique respectable ! ». Bon, c’était déjà mieux !
Mais le plus curieux a été l’attitude de la droite qui pensait que ce dossier allait faire consensus et qui mit un peu de temps à se réveiller en déclarant quelques instants plus tard par la voix de l’inimitable Duchêne que c’était Juppé l’inventeur de Mégajoule et comparant Lecaudey à Fidel Castro.
Là, le coup a été rude pour moi. J’apprenais par le bordelais Michel Duchêne que j’avais été traité précédemment de dogmatique et d’arriéré par un émule de Fidel !
Un comble, j’étais au fond du gouffre !
J’ai du me raccrocher en catastrophe à mon engagement fondamental qui est de ne jamais lâcher sur « les grands principes et les valeurs » à savoir…. La justice sociale, le désarmement nucléaire, la lutte pour la paix, la défense des plus démunis, le combat contre le libéralisme destructeur des hommes.
J’ai du me projeter à l’extérieur de cette enceinte et me remémorer les cris de la foule des manifestants… « qui sè-me la mi-sère ré-colte la co-lère ! »« moins pour le ca-pi-tal et plus pour le tra-vail ! »
Pour me dire que finalement, je n’étais pas dépassé mais en plein dedans …que je n’étais pas du tout résigné mais simplement fidèle aux principes de la Paix et de la République sociale, comme Jaurès l’était et aux antipodes de Sarko qui demande « d’adapter nos territoires aux réalités de la mondialisation et de l’économie contemporaine ! »

 

La guerre

Cette affaire du « Caucase » m’inquiète…car elle est symbolique d’une nouvelle façon de penser le monde...

Lire la suite...