Je ne sais plus quoi penser de tout ce remue-ménage autour de la pandémie grippale mais j'ai de plus en plus l'impression qu'il s'agit d'une arnaque monumentale dans différents domaines.
Une arnaque sur notre vie, sur notre portefeuille, sur le code du travail, sur notre santé et même ....sur nos libertés, témoin cette mise en garde du syndicat de la magistrature.
Quant à la vaccination, je crois que je vais y réfléchir à deux fois avant d'être volontaire compte tenu de "l'improvisation" de l'opération et après avoir entendu à Langon, lors de la réunion destinée aux élus, la "dame de la DASS " déclarer qu'on ne pouvait prévoir tous les effets secondaires.
Mais si demain la réalité prouve la gravité de la pandémie...et si je suis encore vivant, je promets de faire pénitence et de m'excuser publiquement d'avoir eu de mauvaises pensées.
S'il se révélait par contre que l'on a à faire à une manipulation, le retour de bâton devra être terrible pour les puissants. Je propose par exemple que les labos soient obligés de rembourser la totalité de leurs profits pour diminuer le forfait hospitalier et que l'on recycle Mme Bachelot en lui imposant un contrat précaire de technicienne de surface dans un hôpital....