Le petit livre de Stéphane Hessel "indignez-vous" rencontre un écho extraordinaire. Ses voeux que je vous offre résument sa pensée et son projet.
J'en suis heureux car j'ai toujours pensé que la capacité d'indignation était le véritable thermomètre de la santé d'une société comme de la santé de chaque individu. Il n'est pire torture pour moi que le regard compatissant de tous ceux qui me disent avec une bienveillante gentillesse et un sourire compatissant : Tu as raison, Michel, mais nous n'y pouvons rien !.
Je vous ai également raconté dans un billet mon étonnement quand un automobiliste embourbé sur les bords de Garonne m'a glissé au creux de la main un billet de 20 euros pour me remercier de mon aide. Face à mon refus, la réponse a été impitoyable: Prenez Monsieur, c'est comme cela que ça marche la société aujourd'hui !
Stéphane Hessel nous dit que ça ne peut plus marcher comme cela...qu'il faut oser refuser et s'indigner devant l'échec des valeurs de solidarité. Je ne vais pas bouder mon plaisir...puisse cette hirondelle faire le printemps. Mais croyez en mon expérience, il ne faut surtout pas attendre la saison nouvelle en gardant les mains dans les poches.