Coll_ge5.JPGLes effectifs du Collège de Pian sont en augmentation depuis sa création ; prévu pour accueillir 400 élèves il est aujourd’hui saturé et les choses s’accélèrent selon un courrier de l’Inspection Académique et selon la presse.
Le vice-président Marois en charge des collèges s’est engagé auprès du principal à réaliser une étude pédagogique précise visant à vérifier la capacité de ce collège, à recevoir les enfants lors des prochaines rentrées et à définir les solutions et les moyens à mettre en œuvre.
Quoi de plus normal que de faire une évaluation précise avant toute décision ?
Avec mon collègue Pierre Augey, nous avons demandé à notre collègue Alain Marois un rendez- vous fixé au 4 mars. Nous avons souhaité le rencontrer ensemble, car les effectifs et les moyens sont certainement à prendre en compte sur l’ensemble du secteur scolaire du territoire concerné réuni dans le SISS (Syndicat Intercommunal du Secteur Scolaire) et regroupant les trois collèges de Pian, Jules Ferry et Toulouse Lautrec de Langon, c'est-à-dire sur les deux rives. Un bel exemple de coopération !
Donc, voilà une affaire à suivre de près. Je m’engage à vous informer au jour le jour. C’est ma conception de l’action publique et citoyenne faite de transparence. C’est bien sûr l’intérêt de nos ados et de notre canton de Saint Macaire à qui ce collège de qualité a redonné une véritable identité.
C’est donc notre affaire à tous et la plus grande vigilance s’impose car notre collège, on y tient !