C'est par ces mots que je finissais mon billet du 7 novembre 2007...en vous faisant part de mon inquiétude sur la toute puissance du pouvoir de l'argent...ainsi que les conséquences de cette folle politique financière pour les (petites) communes (rurales)....