Cette nuit, j'ai rêvé que je " tuais le cochon "!!!.
Peut-être une réminiscence d'une enfance paysanne en ce mois de février. Un souvenir plus ou moins confus du temps où ma famille tuait la bête le matin avant de faire longue table. Puis l'après-midi, les hommes allaient tailler la vigne, question de "prendre l'air et de discuter ", sans les femmes qui restaient au fourneau, mais qui ne se privaient pas de discuter non plus. Enfin, à l'époque, vous voyez bien, tout le monde se parlait !
Un tantinet inquiet, j'ai consulté sur internet le grand livre des rêves; C'est pas net sur internet !!!
- Certes engraisser le cochon signifie que l'on s'oriente vers un avenir fait d'opulence et de forts revenus...!
- Mais.... tuer le cochon confirmerait la crainte d'une baisse de revenu...!
et voilà comment politique et la crise s'invitent subrepticement, même la nuit, pendant mon sommeil rural.
A moins que ce rêve nous renvoie à mon (petit) faible pour la culture et la gastronomie locale car comme chacun sait :
tout est bon dans le cochon !